logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Economie

Industries des arts et culture : le Gicam lance un programme d’accélération des PME

Industries des arts et culture : le Gicam lance un programme d’accélération des PME

(Investir au Cameroun) - A travers son Centre de développement de la PME, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) vient de lancer un programme d’accélération des petites et moyennes entreprises (PME) du secteur des arts et de la culture.

« L’accélérateur est un programme sur mesure au service des PME ayant une forte ambition de croissance. Il s’agit d’un programme d’accompagnement complet personnalisé sur 12 mois. Durant cette période, les entrepreneurs bénéficieront d’un accompagnement précis sur un diagnostic stratégique à 360% des filières réalisées par le Centre », explique l’organisation patronale.

Pour la première cuvée, le choix a été porté sur les filières suivantes : cinéma et métiers du cinéma ; textile ; peinture-dessins-illustration ; sculpture ; maison d’édition-photographie ; danse urbaine/hip-hop/contemporaine. Les candidatures sont à soumettre à l’attention de la directrice exécutive du Gicam au plus tard le 20 octobre 2022. À l’issue du Programme, les 20 dirigeants des PME sélectionnés auront bénéficié d’un accompagnement alliant conseil, formation, mise en relation et voyage de benchmarking.

Au Cameroun, les industries des arts et de la culture sont encore à un stade embryonnaire et presque artisanal, malgré un potentiel existant. Pourtant, des pays voisins comme le Nigeria ont développé une industrie de grande envergure dans le domaine du cinéma par exemple, avec la création de « Nollywood » (393, milliards/an, selon l’UNESCO), en référence aux industries plus développées d’Hollywood aux États-Unis, ou Bollywood en Inde.

Les produits camerounais sont peu ou prou visibles dans les plateformes de streaming ou dans des compétitions prestigieuses des arts et de la culture. Ceci est lié en partie à l’amateurisme, au déficit d’accompagnement technique et au difficile accès au financement. C’est d’ailleurs un secteur que les établissements bancaires ou financiers du pays ne financent presque pas.

S.A.

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev