logoIC
Yaoundé - 20 septembre 2020 -
Economie

La Société camerounaise des dépôts pétroliers sollicite une subvention de l’État pour augmenter ses capacités de stockage

La Société camerounaise des dépôts pétroliers sollicite une subvention de l’État pour augmenter ses capacités de stockage

(Investir au Cameroun) - En tenant compte des évolutions des consommations des produits pétroliers au Cameroun, soit une croissance annuelle de 2%, la Commission technique de réhabilitation (CTR) des entreprises du public du pays estime que, les besoins en infrastructures de stockage de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), à l’horizon 2031, s’élèvent à 140 000 m3 pour les produits blancs (kérosène, pétrole, super) et 31 000 tonnes métriques (TM) pour le GPL encore appelé gaz domestique.

S’agissant du financement du renforcement des capacités de stockage de la SCDP, indique le CTR, le plan d’investissement de l’entreprise vise dans un premier temps à construire 55 000 m3 de capacité de stockage pour les produits blancs et 2 500 TM pour le GPL à l’horizon 2031.

À cet égard, la SCDP sollicite un relèvement du taux de passage de 2 FCFA par litre qui pourrait permettre de mobiliser des ressources nécessaires à la réalisation de ces investissements. Dans ce contexte, les 2 FCFA par litre sollicités constituent une subvention de l’État en faveur de la SCDP.

« Or, fait remarquer le CTR, entrevoir une subvention à travers la structure des prix des produits pétroliers pour financer la construction des bacs de stockage aggraverait le risque budgétaire pour l’État du fait de l’augmentation des manques à gagner et donc de la subvention des prix des carburants à la pompe ».

Cependant, propose la Commission, pour éviter le relèvement du passage dépôt, il serait souhaitable que la construction des bacs accueillant les stocks de sécurité soit financée par le budget d’investissement public. Cette option permettrait de mettre un terme aux frais de surestaries qui sont payés aux propriétaires des navires ne pouvant pas décharger leurs cargaisons, en raison de l’absence de creux dans les bacs de la SCDP. 

Selon CTR, les capacités de stockage de la SCDP ne sont pas réglementaires. À ce jour, indique la CTR, les stocks de sécurité de la SCDP sont de 110 000 m3 (soit 20 jours d’autonomie au lieu de 30 jours réglementaires) tandis que les stocks outils sont de 55 000 m3 (soit 10 jours d’autonomie au lieu des 15 jours réglementaires).

Sylvain Andzongo

a-travers-telcar-cocoa-l-americain-cargill-reprend-le-leadership-du-negoce-du-cacao-au-cameroun-en-2019-2020
Avec 69 253 tonnes de fèves achetées au cours de la campagne cacaoyère 2019-2020, achevée le 15 juillet dernier, Telcar Cocoa, négociant local de la...
le-cameroun-annonce-pour-fevrier-2022-la-resorption-du-deficit-energetique-dans-la-region-forestiere-et-miniere-de-l-est
Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba (photo), a effectué ce 18 septembre 2020 dans la région de l’Est, une visite sur...
la-societe-camvert-ambitionne-de-planter-50-000-hectares-de-palmeraies-a-campo-dans-le-sud-du-cameroun
Le 12 septembre 2020, la société Camvert a lancé la mise en terre des 236 000 premiers plants de la palmeraie industrielle, en cours de création dans la...
marche-des-titres-publics-le-coronavirus-booster-les-emprunts-a-long-terme-en-zone-cemac
Au cours du 2e trimestre 2020, les six États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad et Guinée équatoriale) ont mobilisé une enveloppe de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n101 Septembre 2020

Covid-19 Des entrepreneurs s’expriment


Les populations défendent leur patrimoine foncier


Business in Cameroon n91: september-2020

Covid-19 Insights from entrepreneurs


Land squabbles between citizens and the government

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev