logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Economie

L’agro-industriel Pamol attend 2,7 milliards de FCFA de l’État pour finaliser l’acquisition d’une nouvelle huilerie

L’agro-industriel Pamol attend 2,7 milliards de FCFA de l’État pour finaliser l’acquisition d’une nouvelle huilerie

(Investir au Cameroun) - La société à capitaux publics Pamol Plantations Plc, qui exploite le palmier à huile dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, est en attente d’une nouvelle huilerie depuis 2021 pour booster ses activités fortement perturbées par la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays.

Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), cette entreprise camerounaise mène toujours des diligences pour l’acquisition de cette unité d’un montant de 8 milliards de FCFA. Au 30 décembre 2020, la somme de 5,25 milliards de FCFA a été virée par l’État dans les comptes de la Pamol. L’entreprise attend donc encore une somme de 2,75 milliards de FCFA pour boucler le financement de cette nouvelle huilerie. Pour ces retards dans la mobilisation des fonds par l’État, l’usine n’a pas été livrée en 2021 comme prévu initialement du fait des retards.

Pourtant, l’entrée en service de cette usine, indique la CTR, devrait contribuer de manière substantielle à l’amélioration de la situation économique et financière de l’entreprise. Il est en effet envisagé une augmentation de la production annuelle d’huile de palme de 15 000 à 28 000 tonnes d’ici 2022, soit une hausse de la production annuelle de 13 000 tonnes d’huile de palme.

Mais la question de l’exploitation de cette nouvelle huilerie dans le futur se pose. Car la crise sécuritaire persiste dans le Sud-Ouest. Sur la période 2013-2017, l’entreprise a procédé à la régénération et l’extension de ses plantations, et à la réhabilitation de ses usines. Cependant, indique la CTR, avec la crise sécuritaire qui sévit, ces investissements sont à l’abandon et les indicateurs de performance projetés dans le cadre dudit contrat plan n’ont pas été atteints.

Au plan financier, la CTR déclare que la Pamol n’honore plus ses engagements financiers depuis plusieurs années. Ce qui conduit à une augmentation de son endettement global. Ainsi, la dette fiscale a augmenté de 88,80 %, la dette sociale est en hausse de 24,3%, la dette fournisseur et la dette financière ont augmenté respectivement de 34,01% et de 59 288,8%, en 2020.

Pour ce qui est spécifiquement de la dette sociale, le rapport d’activité à mi-parcours de Pamol au titre de l’exercice 2021 laisse apparaître une dette salariale de plus de 4,9 FCFA couvrant la période allant de février 2019 à décembre 2020, et une dette sociale de près de 3,8 FCFA sur la période janvier 2004-décembre 2020.

S.A.

Lire aussi :

19-01-2022-Pamol : l’État envisage de décaisser 3,7 milliards de FCFA pour les arriérés de salaires et la dette sociale

18-01-2022 - Crise anglophone : près de 1 700 emplois supprimés chez l’agro-industriel Pamol en 2 ans

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev