logoIC
Yaoundé - 05 avril 2020 -
Economie

La moitié des occupants des logements sociaux de Mbanga Bakoko à Douala n’ont pas de contrat avec la Sic

La moitié des occupants des logements sociaux de Mbanga Bakoko à Douala n’ont pas de contrat avec la Sic

(Investir au Cameroun) - Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société immobilière du Cameroun (Sic), Ahmadou Sardaouna, s’est rendu le weekend dernier, sur le site de Mbanga Bakoko, une banlieue de Douala.

Au terme de sa descente sur le terrain, le DG a révélé que « plus de 50% des occupants [des logements sociaux de Mbanga Bakoko] n’ont pas de contrat avec la Sic ». Le DG a ajouté : « Ceci montre que l’État a été spolié par beaucoup de personnes. C’est pour cela que nous aimerions que force revienne à la loi ».

« Nous avons rencontré quelques sous-locataires préoccupés par cette irrégularité. Nous avons travaillé avec eux dans le cadre de la commission mise sur pied et avons validé certains dossiers. Nous avons donné un délai de deux mois aux autres pour se faire enregistrer. À défaut, nous prendrons des mesures appropriées en Justice pour les faire partir de nos logements », a poursuivi Ahmadou Sardaouna.

Les locataires, qui accumulent des impayés, ont, pour leur part, été invités à s’acquitter de leur dette locative afin d’éviter la résiliation du contrat de bail et l’expulsion du logement. 

À Mbanga Bakoko, le gouvernement a lancé depuis dix ans un programme de construction de 56 immeubles. À l’heure actuelle, seulement 33 immeubles constitués de 660 appartements sont achevés.  

S.A.

Lire aussi:

19-10-2019- La Société immobilière du Cameroun prépare une campagne d’identification des occupants des logements sociaux

la-bvmac-affiche-une-capitalisation-boursiere-totale-de-120-milliards-de-fcfa-au-26-fevrier-2020
La Bourse de valeurs mobilières de l'Afrique centrale (Bvmac) dont le siège est basé à Douala, au Cameroun, informe que, depuis le lancement effectif de...
au-cameroun-60-34-des-chefs-d-entreprises-se-disent-impactes-par-l-augmentation-de-la-pression-fiscale-gicam
Le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) vient de publier son « Tableau de bord de l’économie » pour le compte du 3e trimestre 2019. Le...
l-etat-du-cameroun-nourrit-l-ambition-de-racheter-les-actions-de-total-au-sein-de-la-sonara
En parcourant le rapport de la Commission de réhabilitation (CTR) des établissements publics au Cameroun, paru en septembre 2019, l’on y apprend que...
des-banques-impliquees-dans-la-collecte-des-ressources-dediees-au-fonds-special-de-lutte-contre-le-covid-19-au-cameroun
Une ou plusieurs banques vont jouer, dans les prochains jours, un rôle important dans la collecte des apports financiers que les bailleurs privés ou...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev