logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2020 -
Economie

Depuis 7 ans, Ferrostaal peine à matérialiser son projet d’usine d’engrais chimique dans le Sud-Ouest du Cameroun

Depuis 7 ans, Ferrostaal peine à matérialiser son projet d’usine d’engrais chimique dans le Sud-Ouest du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le ministère camerounais en charge de l’Économie (Minepat) informe que l’entreprise allemande Ferrostaal peine à matérialiser son projet d’usine d’engrais chimique dans le Sud-Ouest du Cameroun.

À en croire cette administration publique camerounaise, Ferrostaal, spécialisée dans la fabrication des engrais chimiques, est en négociation depuis quatre ans avec le Cameroun et d’autres partenaires. Seulement, « les négociations butent sur le prix du gaz proposé qui rend le projet non rentable. Le dossier se trouve à la Société nationale des hydrocarbures », révèle le Minepat.

Et pourtant, du 14 au 18 février 2018, une délégation d’hommes d’affaires allemands, conduite par Günter Nooke, le représentant spécial pour l’Afrique de la chancelière Angela Merkel, avait séjourné au Cameroun pour réveiller ce projet.

Après avoir été reçue par le chef de l’État, Paul Biya, le 15 février, une audience a été accordée à l’émissaire allemand, par le ministre en charge de l’Économie de l’époque, Louis Paul Motaze. La partie allemande avait alors expliqué que les discussions de Ferrostaal avec la SNH achoppent au niveau du coût des matières premières. M. Motaze avait promis d’étudier la question. Mais depuis lors, le projet stagne.

Pour mémoire, un préaccord commercial, portant sur l’approvisionnement en gaz naturel de la future usine de production d’engrais chimique à Limbé, avait été signé en 2013, il y a 7 ans. C’était entre la SNH, Ferrostaal et la société EurOil Limited.

Le projet de production d’engrais chimique devrait nécessiter un investissement de 1 250 milliards FCFA, pour une production annuelle de 600 000 tonnes d’ammoniac et 700 000 tonnes d’urée, destinées au marché local et à l’exportation. L’infrastructure devrait être approvisionnée en gaz à hauteur de 70 millions de pieds cubes standards par jour.

Sylvain Andzongo

vers-la-delivrance-des-permis-de-construire-en-ligne-au-cameroun
Au cours de la 11e session du Cameroon Business Forum (CBF), plateforme d’échanges entre le gouvernement et le secteur public, tenue le 22 octobre à...
le-cameroun-projette-de-reduire-de-100-000-a-5-000-fcfa-le-capital-minimum-pour-la-creation-des-sarl-des-mars-2021
La création des Sociétés à responsabilités limitées (Sarl) pourrait davantage être simplifiée au Cameroun si l’on s’en tient au plan d’actions...
la-bicec-multiplie-son-capital-par-4-pour-le-porter-a-49-milliards-de-fcfa
L’augmentation annoncée du capital de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale de la Marocaine Banque centrale...
les-exportations-de-bananes-au-cameroun-chutent-de-pres-de-19-500-tonnes-sur-les-9-premiers-mois-de-l-annee-2020
Entre janvier et septembre 2020, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté 136 048 tonnes au total, selon une compilation des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n102 Octobre 2020

Financement participatif Une solution pour les jeunes entrepreneurs


Serge Esso, le lobbyiste qui monte


Business in Cameroon n92: October-2020

Crowfunding A solution for young entrepreneurs


Serge Esso, rising lobbyist

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev