logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Economie

Marchés publics : seulement 104 contrats passés en ligne en 2021 au Cameroun, pour un montant de 11 milliards de FCFA

Marchés publics : seulement 104 contrats passés en ligne en 2021 au Cameroun, pour un montant de 11 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Sur les 7 800 marchés publics programmés en ligne au Cameroun au cours de l’année 2021, seulement 104 contrats ont été attribués via le même canal, apprend-on du bilan de la mise en œuvre de la dématérialisation des procédures relatives à la commande publique, à travers la plateforme électronique dénommée « Cameroon On-Line E-procurement System » (Coleps). Ce bilan a été dressé le 25 juillet 2022 à Yaoundé, au cours d’une rencontre présidée par le ministre délégué à la présidence chargé des marchés publics, Ibrahim Talba Malla.

Ce volume de contrats attribués en ligne au Cameroun est encore très loin des espoirs placés dans cette plateforme construite dans le cadre de la coopération avec la Corée du Sud. « Il apparaît que le faible taux des marchés traités par voie dématérialisée, par rapport au volume global des commandes publiques, se justifie par des contraintes techniques de divers ordres, ainsi que la résistance au changement des acteurs qui considèrent complexes les procédures électroniques », avait tenté de justifier Talba Malla, au cours du conseil de cabinet présidé le 24 février 2022.

Financée à hauteur de 3 milliards de FCFA par la République de Corée du Sud, la plateforme « Coleps » a pour objectif de réduire la corruption dans le secteur des marchés publics au Cameroun. Car, généralement, c’est le contact entre les prestataires et les fonctionnaires qui favorisent cette pratique. Dans son rapport présenté fin 2018, la Commission nationale anti-corruption (Conac) classe le ministère des Marchés publics comme l’administration la plus corrompue du pays.

BRM

Lire aussi :

14-10-2021 – Au Cameroun, les administrations publiques boudent la passation des marchés en ligne

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev