logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Economie

Le Cameroun a créé 197 associations villageoises d’épargne, grâce à un financement de l’AFD

Le Cameroun a créé 197 associations villageoises d’épargne, grâce à un financement de l’AFD

(Investir au Cameroun) - Le projet de redressement économique et social inclusif (Resilac) vient de publier les résultats obtenus en 4 ans pour le Cameroun. Le pays a bénéficié d’une enveloppe de 4 milliards de FCFA sur un financement global de 20,8 milliards de l’agence française de développement (AFD).

Ainsi, durant la période de mise en œuvre (2018-2021), apprend-on, le projet a permis l’autofinancement de 197 associations villageoises d’épargne et de crédit constituées de 4 776 membres (dont 3 104 femmes). Ces associations de crédit ont mobilisé à date près de 150 millions de FCFA. Ce qui permet de financer 183 microprojets collectifs, la mise en place de 40 champs-écoles paysans, des activités de prise en charge en santé mentale. En outre, dans les quatre communes d’intervention (Mindif, Dargala, Koza et Mora), situées dans l’Extrême-Nord du Cameroun, huit chantiers ont été réalisés sous forme d’activités à haute intensité de main-d’œuvre mobilisant 1 046 jeunes.

Ces jeunes, après des formations spécifiques, ont lancé leurs activités génératrices de revenus (agriculture, élevage, petit commerce, couture, pisciculture, etc.). Par ailleurs, des activités de prise en charge en santé mentale et soutien psychosocial ont permis de prendre en charge les personnes en détresse psychosociale et des activités de cohésion sociale et du vivre ensemble ont permis de rassembler les communautés. En plus, 106 organisations à base communautaire ont été appuyées dans leur structuration et 21 conventions sur la gestion des ressources naturelles ont été signées.

Le projet Resilac est structuré autour de quatre piliers. Le premier vise le renforcement du capital humain et de la cohésion sociale, notamment via un appui au développement territorial et un accompagnement psychosocial des victimes de Boko Haram qui sévit dans la zone du lac Tchad, dont l’Extrême-Nord du pays fait partie. Le deuxième pilier est relatif au redressement économique et résilience des populations, créant des emplois sur des chantiers de réhabilitation d’infrastructures communautaires et en soutenant le micro-entrepreneuriat agricole et l’apprentissage. 

Le troisième pilier vise le renforcement institutionnel : améliorer la gouvernance des communes pour une meilleure gestion des territoires et des ressources naturelles. Le dernier pilier vise la production de connaissances pour optimiser la qualité des activités du projet en contexte de crise et pour la prise de décision des acteurs locaux.

S.A.

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev