logoIC
Yaoundé - 05 avril 2020 -
Economie

La reprise des flux vers le Nigeria a renchéri le prix de la viande de bœuf au Cameroun de 3,5% en 2019

La reprise des flux vers le Nigeria a renchéri le prix de la viande de bœuf au Cameroun de 3,5% en 2019

(Investir au Cameroun) - Les prix des produits alimentaires ont été parmi les principaux moteurs de l’inflation qui, au cours de l’année 2019, a atteint son niveau le plus élevé (2,5%) au Cameroun depuis 2015. Au rang de ces produits alimentaires, renseigne l’Institut national de la statistique (INS), la viande bovine a connu un renchérissement particulièrement important en 2019.

Selon les analyses de l’INS, après une baisse de 2,1% en 2018, le prix de la viande de bœuf au Cameroun a connu une augmentation de 3,5% au cours de l’année 2019. « La tendance à la reprise des flux en direction des pays voisins (le Nigeria en particulier) expliquerait en grande partie la remontée des prix de la viande de bœuf », soulignent les experts de l’INS.

En effet, avec le déclenchement des exactions de la secte islamiste nigériane en territoire camerounais en 2013, le pays a dû, à partir de l’année 2015, fermer ses frontières avec le Nigeria dans sa partie septentrionale, principal bassin de production de la viande bovine dans le pays. Avec la relative accalmie consécutive à la lutte menée par l’armée camerounaise contre les terroristes de Boko Haram, le Cameroun s’est résolu à rouvrir les frontières avec le Nigeria dès l’année 2019.

Il en est ainsi de la frontière Cameroun-Nigeria dans la localité d’Amchidé, officiellement rouverte depuis le 15 mai 2019. Cette ville est la plaque tournante des échanges commerciaux entre le Nigeria et le Cameroun, dans la région de l’Extrême-Nord.

Dans le même temps, plusieurs marchés de bétail, fermés depuis des années à cause de l’insécurité créée par Boko Haram, ont dû également rouvrir. Ce qui a eu pour conséquence directe de doper les exportations des bœufs camerounais vers le Nigeria, provoquant la hausse des prix sur le marché local.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

17-05-2019 - Réouverture officielle de la frontière Cameroun-Nigeria dans la ville d’Amchidé, pôle commercial paralysé depuis 5 ans par Boko Haram

la-bvmac-affiche-une-capitalisation-boursiere-totale-de-120-milliards-de-fcfa-au-26-fevrier-2020
La Bourse de valeurs mobilières de l'Afrique centrale (Bvmac) dont le siège est basé à Douala, au Cameroun, informe que, depuis le lancement effectif de...
au-cameroun-60-34-des-chefs-d-entreprises-se-disent-impactes-par-l-augmentation-de-la-pression-fiscale-gicam
Le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) vient de publier son « Tableau de bord de l’économie » pour le compte du 3e trimestre 2019. Le...
l-etat-du-cameroun-nourrit-l-ambition-de-racheter-les-actions-de-total-au-sein-de-la-sonara
En parcourant le rapport de la Commission de réhabilitation (CTR) des établissements publics au Cameroun, paru en septembre 2019, l’on y apprend que...
des-banques-impliquees-dans-la-collecte-des-ressources-dediees-au-fonds-special-de-lutte-contre-le-covid-19-au-cameroun
Une ou plusieurs banques vont jouer, dans les prochains jours, un rôle important dans la collecte des apports financiers que les bailleurs privés ou...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev