logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Economie

Cemac : stabilité des activités économiques annoncée au 3e trimestre 2022, malgré une conjoncture internationale morose

Cemac : stabilité des activités économiques annoncée au 3e trimestre 2022, malgré une conjoncture internationale morose

(Investir au Cameroun) - Entre juillet et septembre 2022, les activités économiques dans les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad et Guinée équatoriale) devraient être relativement stables par rapport au trimestre précédent, en dépit des aléas de la conjoncture mondiale. C’est du moins ce que révèle le test prévisionnel de conjoncture pour le compte du 3e trimestre 2022, que vient de publier la Beac, la banque centrale des États de cet espace communautaire.

Cette prévision plutôt optimiste survient « dans un contexte de perturbation des approvisionnements à l’international du fait de la guerre en Ukraine, d’atonie de la demande domestique et des risques environnementaux de plus en plus préoccupants », souligne le document publié par la banque centrale.

À en croire le document susmentionné, la stabilité annoncée dans la zone Cemac au 3e trimestre 2022 sera essentiellement portée par le dynamisme du secteur primaire, ainsi que la robustesse des activités dans le tertiaire, notamment dans les télécommunications et les transports. Toutes choses qui permettront de compenser une certaine atonie attendue dans le secondaire.

« Le secteur primaire devrait être porté par les activités pétrolières, sylvicoles et, dans une moindre mesure, par la production agricole vivrière. Les cultures de rente devraient enregistrer des contreperformances au troisième trimestre 2022, en lien avec une demande internationale globalement atone. Le secteur secondaire afficherait une évolution morose, avec des industries brassicoles et meunières en berne et une filière BTP attentiste, seulement portée par une timide demande publique. Dans le tertiaire, malgré un pessimisme dans le commerce, l’activité des télécommunications devrait demeurer solide et le transport gagnerait en dynamisme », apprend-on.

Pour rappel, le test prévisionnel de conjoncture est un document trimestriel de nature prospective, basé sur les enquêtes réalisées auprès des chefs d’entreprises, responsables d’administrations et autres acteurs clés des différentes filières et secteurs d’activités de la Cemac. Il présente les anticipations de ces acteurs sur l’évolution prévisible de l’activité économique sur le prochain trimestre, ainsi que les principaux facteurs explicatifs.

BRM

Lire aussi :

15-07-2022-Croissance, monnaie… : la Beac optimiste, malgré le contexte international morose

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev