logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Economie

Hysacam : nouvelle grève des employés, qui réclament trois mois d’arriérés de salaires, plonge Yaoundé dans l’insalubrité

Hysacam : nouvelle grève des employés, qui réclament trois mois d’arriérés de salaires, plonge Yaoundé dans l’insalubrité

(Investir au Cameroun) - Depuis bientôt une semaine, les camions de ramassage des ordures de la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) ne sont plus aperçus dans les rues de la ville de Yaoundé, où des tas d’immondices sont à nouveau visibles çà et là. Et pour cause, apprend-on, les employés de cette entreprise sont à nouveau en grève, pour réclamer les salaires impayés depuis trois mois.

De sources internes à l’entreprise, ces impayés sont la conséquence de tensions de trésorerie, elles-mêmes consécutives à l’accumulation des factures impayées par l’État et les collectivités territoriales décentralisées, avec lesquels Hysacam est sous contrat pour le ramassage des ordures dans les grandes métropoles camerounaises. À ce jour, les impayés de l’État et des collectivités territoriales sont estimés à au moins 10 milliards de FCFA, apprend-on de bonnes sources.

Ce nouveau mouvement d’humeur à Hysacam survient alors qu’au mois d’août 2021, cette entreprise a exhibé dans plusieurs villes du pays un lot de 100 camions nouvellement acquis. « Ces camions neufs permettront d’assurer la propreté des villes au moment où le Cameroun s’apprête à accueillir un évènement sportif majeur, la CAN Total Énergies 2021. Ils permettront, par ailleurs, d’améliorer les fréquences de passage des camions de collecte dans les quartiers, de faire instaurer le rendez-vous de la ménagère et de réduire considérablement les tas d’ordures dans les villes », confiait alors Michel Ngapanoun, le PDG d’Hysacam. Avec le climat social qui est à nouveau pesant au sein de cette entreprise depuis une semaine, une grosse hypothèque pèse désormais sur les ambitions du PDG.

BRM

Lire aussi :

24-08-2021 - Hysacam investit 12 milliards de FCFA dans l’acquisition de 100 camions, malgré ses difficultés financières

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev