logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Economie

Derniers réglages avant la reprise des activités de l’Intercity, le train rapide entre Yaoundé et Douala

Derniers réglages avant la reprise des activités de l’Intercity, le train rapide entre Yaoundé et Douala

(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibéhé Massena, effectue ce 29 avril 2021 dans les locaux de la société Camrail à Douala, une visite des onze voitures voyageurs réhabilitées, dans la perspective de la remise en service de l’Intercity. Les activités de ce train rapide desservant Yaoundé et Douala, les deux principales villes du pays, sont suspendues depuis la catastrophe ferroviaire d’Eséka d’octobre 2016.

 En plus de la visite des onze voitures voyageurs réhabilitées à un milliard de FCFA, ainsi que des quatre locomotives acquises par l’Etat du Cameroun, le ministre Ngalle Bibéhé a conduit un voyage d’essai de l’Intercity entre les deux capitales camerounaises. Ce qui laisse croire à la reprise à brève échéance de la circulation de ce train, qui ne ralliera plus les deux capitales du pays en 3 h 30 min comme par le passé, mais plutôt en 4 h 45 min

Cette augmentation d’une heure observée sur la durée du voyage, apprend-on, est le fait de l’instauration de quatre arrêts sur le trajet. En effet, comme a pu le constater la délégation ayant accompagné le ministre des Transports au cours du voyage d’essai de ce 29 avril 2021, la nouvelle version de l’Intercity s’arrêtera désormais dans les gares d’Edéa, Eséka, Makak et Ngoumou.

Mais, en plus des arrêts sus-indiqués, la qualité actuelle de la voie ferrée contribuera également au prolongement de la durée du voyage avec l’Intercity. « Il faut prendre en compte le glissement de la voie et attendre le programme quinquennal numéro 2, qui va être finalisé pour un démarrage des travaux en 2022 », avait confié Pascal Miny, le DG de Camrail, au sortir de la 35e session du Comité interministériel des infrastructures ferroviaires (Comifer), tenue le 28 octobre 2020.

 La reprise des activités du train rapide entre Yaoundé et Douala permettra de doper substantiellement l’offre de transport entre les deux villes les plus importantes du Cameroun, dans la mesure où le train est un moyen de transport de masse.

BRM

Lire aussi:

11-06-2020 - Camrail investit 1 milliard de FCFA pour rénover 11 wagons, en prélude à la relance du train express Yaoundé-Douala

paul-k-fokam-les-pays-africains-sont-les-mieux-places-pour-avoir-une-monnaie-reconnue-sur-le-plan-international
L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif et engagé milliardaire camerounais, Paul K. Fokam, a...
au-cameroun-malgre-l-intensification-des-pluies-les-prix-du-cacao-caracolent-toujours-a-plus-de-1000-fcfa
Ce 6 mai 2021, le kilogramme de fèves de cacao était cédé dans les bassins de production du Cameroun entre 1025 et 1075 FCFA, selon la compilation...
plus-de-1000-pieces-de-nattes-de-contrebande-d-origine-asiatique-saisies-au-cameroun
Les éléments de la douane camerounaise ont saisi, ce 6 mai 2021 dans la localité de Dembo, située dans la région du Nord, un lot de 1080 pièces de nattes...
pour-reduire-les-delestages-le-cameroun-veut-installer-30-mw-de-solaire-modulaire-et-mobile-dans-le-septentrion-en-2021
Afin de soulager les ménages et entreprises des régions septentrionales du Cameroun, qui vivent des délestages sans précédent depuis plusieurs mois, en...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev