logoIC
Yaoundé - 12 juillet 2020 -
Economie

Inflation : le respect par le Cameroun de la norme communautaire de 3% hypothétique

Inflation : le respect par le Cameroun de la norme communautaire de 3% hypothétique

(Investir au Cameroun) - Dans sa récente note d’analyse sur l’évolution des prix à la consommation au Cameroun, l’Institut national de la statistique (INS) énumère les facteurs qui devraient influencer l’inflation au Cameroun en 2020.

À en croire l’INS, l’effondrement des prix pétroliers susceptible de provoquer un recul des coûts de production des produits importés. Mais cela ne suffira pas maintenir l’inflation inférieure à 3,0%, la borne communautaire. Cet objectif est conditionner par « la fin prochaine de la pandémie », « l’approvisionnement ininterrompu du marché Camerounais en produits de grande consommation via certains services de transport de marchandises terrestres, aériens et par voie d’eau », « l’amélioration de la situation sécuritaire dans les régions en crise et en l’absence d’autres chocs internes ou externes », liste l’établissement public.

Mais en attendant, indique l’INS, l’impact éventuel du coronavirus sur les prix se mesurera à partir de la borne ouverte au mois d’avril 2020. Et pour cause, précise l’INS, c’est à cette période qu’outre le phénomène « d’achats-paniques » suite à la première série des mesures restrictives dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, certaines mesures comme la fermeture des frontières nationales ont pu engendrer des retards dans la chaîne d’approvisionnement de certaines marchandises et provoquer des pénuries avec pour corollaire la flambée des prix.

Néanmoins, relève l’Institut, en attendant les résultats des études d’impacts socio-économiques du Covid-19 au Cameroun, le gouvernement a également pris, au mois d’avril, plusieurs mesures pour atténuer l’impact de la crise sanitaire sur l’économie. « Grâce aux mesures de soutien budgétaires déployées et probablement à venir, l’offre locale en biens et services devrait se rétablir », conclut l’INS.

S.A.

le-cameroun-quitte-la-tete-du-conseil-d-administration-de-la-bdeac-excedentaire-de-15-24-milliards-fcfa-en-2019-32
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze, a cédé, le 10 juillet dernier, sa place à la tête du conseil d’administration de la Banque de...
avec-15-641-tonnes-en-juin-2020-les-exportations-de-la-banane-camerounaise-progressent-de-10-sur-un-an
L’Association bananière du Cameroun (Assobacam) révèle que les producteurs de bananes dans le pays ont exporté 15 641 tonnes au cours du mois de juin...
le-technopole-ocean-innovation-center-organise-son-2e-forum-sur-l-innovation-et-la-technologie-a-kribi-en-aout-2020
En prélude à la deuxième édition de son forum sur l’innovation et les technologies émergentes, prévu en août 2020 à Kribi, la cité balnéaire du sud du...
fin-de-mandat-en-vue-pour-le-camerounais-halilou-yerima-boubakary-sg-de-la-commission-bancaire-de-l-afrique-centrale
Le prochain sommet des chefs d’État de la Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), qui compte le Cameroun, le Congo, le Gabon, le...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev