logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Economie

Plus de 2600 téléphones portables de contrebande saisis par la douane dans la région du Sud-Ouest du Cameroun

Plus de 2600 téléphones portables de contrebande saisis par la douane dans la région du Sud-Ouest du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Les éléments de la brigade mobile des douanes de Limbe, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, viennent de saisir au poste de contrôle de Mudeka, une cargaison de 2685 téléphones portables ne disposant d’aucun document de dédouanement, apprend-on de sources internes à l’administration douanière. Cette énième saisie remet au goût du jour la question de la contrebande des téléphones portables au Cameroun.

 En effet, en dépit d’une augmentation fulgurante du taux de pénétration du mobile au Cameroun au cours des 20 dernières années, les recettes douanières, elles, ont drastiquement chuté. « Aujourd’hui, moins de 100 millions de FCFA sont collectés par mois sur les 2 milliards environ encaissés dans les années 2000. Cette baisse contraste avec l’augmentation du nombre et de la qualité des téléphones importés », explique-t-on à la direction générale des douanes du ministère des Finances.

Afin de combattre ce phénomène, le gouvernement camerounais avait annoncé l’entrée en vigueur, à compter du 15 octobre 2020, d’un système de collecte numérique des droits de douane sur les téléphones portables et les tablettes. Ce système imposait aux opérateurs de mobile en activité dans le pays de se connecter à une plateforme numérique conçue par la société Arintech, afin de permettre le prélèvement des droits de douane sur les téléphones portables, en le défalquant sur le crédit de communication du propriétaire du terminal.

Mais, face aux réserves émises par les opérateurs de mobile (caractéristiques techniques limitées de la plateforme, gestion des données personnelles, légalité du moyen de paiement, perte projetée du chiffre d’affaires du fait de la déconnexion automatique des clients rechignant à payer les droits de douane pour leur terminal…), et la grogne populaire née de ce projet visant pratiquement à transférer le paiement des droits de douane sur les terminaux aux utilisateurs, le gouvernement a dû surseoir à sa réforme.

Selon la douane camerounaise, cette réforme visait à capitaliser sur les près de 4 millions de téléphones importés au Cameroun par an. Ce qui, apprend-on, représente un potentiel de 13 milliards de FCFA de recettes par an (si l’on estime que chaque téléphone à une moyenne minimale de 10 000 FCFA), dont la majeure partie (12 milliards de FCFA) échappe encore au Trésor public.

BRM

Lire aussi:

19-10-2020-Taxes sur les téléphones : Paul Biya remet en selle les sociétés de téléphonie mobile

13-10-2020-Droits de douane sur les téléphones : les sociétés de téléphonie contre le nouveau système de collecte du Cameroun

14-10-2020 - Grâce à la collecte numérique, le Cameroun espère multiplier les droits de douane sur les téléphones de 2500% en un an

30-09-2020 - Le Cameroun opérationnalise le dispositif numérique de collecte des droits de douane sur les portables et tablettes

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev