logoIC
Yaoundé - 19 avril 2021 -
Education

Le budget de fonctionnement de l’Enseignement supérieur en hausse de 13,4 milliards de FCFA au détriment de l’investissement

Le budget de fonctionnement de l’Enseignement supérieur en hausse de 13,4 milliards de FCFA au détriment de l’investissement

(Investir au Cameroun) - La loi des finances du Cameroun pour l’exercice 2020, adoptée par le Parlement, consacre une hausse de 13,4 milliards de FCFA pour le fonctionnement du ministère de l’Enseignement supérieur pour un budget global de 65,2 milliards de FCFA. Cette rubrique qui avait reçu une dotation budgétaire de 37,2 milliards de FCFA pour l’année 2019 devrait recevoir 50,7 milliards de FCFA lors du prochain exercice.

Dans le même temps, le budget d’investissement pour ce département ministériel baisse de plus de 10,2 milliards de FCFA. Les clés et les détails des arbitrages, qui ont conduit à cette répartition, ne sont pas connus. Néanmoins, la présentation des objectifs budgétaires fait ressortir une volonté de transformation de l’enseignement supérieur au Cameroun.

 La recherche universitaire devrait recevoir environ 11,6 milliards de FCFA. L’objectif affiché est d’accroître l’exploitation des résultats de recherche dans un délai ne dépassant pas deux ans, sur les secteurs prioritaires de développement prévu dans le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE). La mise en œuvre du DSCE est pourtant censée prendre fin cette année. Un document post-DSCE est d’ailleurs en cours de formulation.

Par ailleurs, les responsables de l’enseignement supérieur n’indiquent pas si ce budget recherche sera affecté exclusivement à l’enseignement supérieur public ou s’il sera étendu au privé.

L’insertion des diplômés des facultés classiques de l’enseignement supérieur est aussi une préoccupation. Une dotation de 8,1 milliards de FCFA lui est consacrée. Avec des filières scientifiques et technologiques faiblement pourvues en équipement et des filières littéraires déconnectées, l’atteinte de cet objectif est à suivre. Enfin, 7,4 milliards de FCFA seront dépensés pour accroître le nombre d’étudiants en filières technologiques et professionnelles.

Idriss Linge

le-gicam-et-les-banques-veulent-un-assouplissement-de-la-reglementation-des-changes-en-vigueur-dans-la-cemac
La nouvelle règlementation des changes dans la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) a fait l’objet d’un échange, le...
le-document-annexe-de-la-loi-de-finances-2021-qui-passe-au-scanner-la-situation-de-la-remuneration-des-agents-publics-divise-l-administration-publique-en-11-sous-secteurs-se-partageant-les-340-987-emplois-publics-pour-lesquels-l-etat-a-debourse-80
Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organe en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, le volume global de la dette intérieure...
les-impayes-des-etats-fragilisent-financierement-la-commission-des-forets-d-afrique-centrale
Le Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) s’est réuni le 15 avril 2021, sous la présidence du ministre camerounais...
transfert-des-competences-huawei-etend-son-reseau-de-partenaires-au-cameroun-a-l-institut-africain-d-informatique
La filiale au Cameroun de l’équipementier chinois des télécoms Huawei a organisé le 14 avril 2021, sur le Campus de l’Institut africain d’informatique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev