logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Education

4 400 écoles fermées dans le Nord-ouest et le Sud-ouest du Cameroun à cause de l’insécurité

4 400 écoles fermées dans le Nord-ouest et le Sud-ouest du Cameroun à cause de l’insécurité

(Investir au Cameroun) - Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) vient de publier une note qui révèle que le nombre d’écoles fermées dans les quatre pays touchés par des crises dans le bassin du lac Tchad (Cameroun, Tchad, Niger et Nigeria) est demeuré approximativement le même, passant de 981 à 1 054, entre la fin de 2017 et juin 2019.

Dans le cas précis du Cameroun, indique l’Unicef, l’insécurité qui se répand dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays a forcé plus de 4 400 écoles à fermer dans ces zones anglophones. Pour pallier la situation, l’organisme onusien indique qu’il coopère avec les autorités scolaires et les communautés afin d’appuyer des modes d’apprentissage alternatifs, notamment des centres d’apprentissage communautaires, la diffusion de cours à la radio, le recours à la technologie pour l’enseignement et l’apprentissage et des initiatives éducatives dans des structures confessionnelles.

« Au Cameroun, des cours et des messages pouvant sauver des vies sont radiodiffusés en de multiples langues afin que les enfants puissent apprendre en groupe en compagnie d’un animateur qualifié, ou encore individuellement dans leur propre foyer », affirme l’Unicef.

Cela fait pratiquement trois ans qu’une crise sociopolitique a éclaté dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun. Ladite crise a commencé par des revendications corporatistes portées par des avocats et des enseignants. La situation s’est muée en revendications séparatistes violentes avec des groupes armés qui sèment mort et désolation.

21 291 Camerounais ont fui les violences et les combats entre sécessionnistes et l’armée en direction du Nigeria, selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés. L’ONG International Crisis estime que l’on a enregistré au moins 1850 morts après 20 mois de combats.

Sylvain Andzongo

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les exportations du Cameroun en 2020 avec 52% du total vers 5 principaux pays

InfographieSBBC exportations 2020 cameroun

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev