logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Electricité

Électricité : en causant des pertes de 60 milliards de FCFA par an, la fraude retarde le développement du secteur

Électricité : en causant des pertes de 60 milliards de FCFA par an, la fraude retarde le développement du secteur

(Investir au Cameroun) - Selon la note d’information trimestrielle que vient de publier Eneo, le concessionnaire du service de distribution de l’électricité au Cameroun, les pertes de trésorerie sur l’ensemble du système électrique représentent plus de 60 milliards de FCFA par an.

« C’est largement plus du budget d’investissement d’Eneo pour 2020 (45,7 milliards), couvrant les besoins dans la production, la distribution, le commercial, et autres. C’est aussi l’équivalent d’au moins deux centrales solaires de 25 mégawatts, ou du raccordement au réseau électrique de plusieurs centaines de localités, ou encore plus de 1 800 000 nouveaux compteurs prépayés, etc. », affirme Eneo.

Pour permettre au secteur électrique dans son ensemble de retrouver son équilibre financier, l’entreprise préconise que la lutte contre la fraude soit un impératif. Car, pour aspirer à devenir un modèle de gouvernance, le Cameroun doit lutter contre la fraude électrique, et sanctionner ceux qui en sont les auteurs à tous les niveaux de la chaine.

« La fraude électrique provient de l’interne comme de l’externe. Ces 12 derniers mois par exemple, environ 60 barons de la fraude ont été mis à la disposition de la justice ; un baron étant un acteur qui entretient, de manière illégale, un réseau électrique pouvant avoir jusqu’à une centaine de ménages », révèle le concessionnaire

L’entreprise affirme qu’elle travaille avec le ministère de l’Eau et de l’Énergie, l’Agence de régulation du secteur de l’électricité, et d’autres parties prenantes pour assurer une mise œuvre de cette lutte dans le respect des droits des usagers et du règlement de service.

S.A.

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev