logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Elevage

Le Cameroun présélectionne 41 opérateurs supplémentaires pour des projets d’investissements dans l’aquaculture

Le Cameroun présélectionne 41 opérateurs supplémentaires pour des projets d’investissements dans l’aquaculture

(Investir au Cameroun) - Le ministère camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) vient de publier une liste additive constituée de 22 entreprises et GIE, puis 19 personnes physiques, tous présélectionnés dans le cadre de la recherche des candidats désireux d’investir dans l’aquaculture au Cameroun. Le gouvernement camerounais avait lancé un appel à manifestation d’intérêt à cet effet, le 15 juillet 2020.

Les investisseurs retenus au terme de la procédure de sélection sont appelés à effectuer des aménagements appropriés dans les zones à fort potentiel aquacole des façades maritimes, des périmètres fluviaux et des lacs de retenue.

Les zones identifiées dans le cadre de ces investissements sont le fleuve Dibamba (région du Littoral), le Nyong dans la zone de Mbalmayo (Centre), la Sanaga dans la zone de Monatélé (Centre) ; les retenues d’eau de Lagdo (Nord) et Lom Pangar (Est) ; ainsi que les façades maritimes situées entre Kribi et Campo (Sud), puis entre Limbe et Idenau (Sud-Ouest).

A la faveur des investissements attendus, le gouvernement entend réduire la facture des importations de poissons, qui contribuent à déséquilibrer la balance commerciale du pays. Par exemple, pour le seul premier trimestre 2020, le pays a officiellement importé 57 008 tonnes de poissons congelés, pour un montant de 38,9 milliards de FCFA.

BRM

Lire aussi

23-07-2020 - Le Cameroun cherche des opérateurs désireux d’investir dans l’aquaculture locale

18-08-2020 - En dépit des mesures de promotion, la production aquacole du Cameroun culmine à seulement 15 000 tonnes

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev