logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Energie

Le Cameroun va emprunter 98 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique entre Nachtigal et Bafoussam

Le Cameroun va emprunter 98 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique entre Nachtigal et Bafoussam

(Investir au Cameroun) - Le projet d’évacuation de l’électricité de la future centrale hydroélectrique de Nachtigal (420 MW), dans la région du Centre du Cameroun, vers l’Ouest vient de connaître un développement au plan financier.

En effet, le président de la République, Paul Biya, a signé le 4 avril, un décret habilitant le ministre en charge de l’Economie, à signer avec la banque import-export de l’Inde (Eximbank-Inde), un accord de prêt d’un montant de 164,69 millions de dollars, soit environ 97,8 milliards de FCFA pour le financement du projet de construction d’une ligne de transport 400 KV entre Nachtigal et Bafoussam, ainsi que les ouvrages connexes.

Au moment où le Cameroun prépare cet emprunt, les délais prévus par le ministère de l’Eau et de l’Energie sont déjà justes. Car en 2020, année au cours de laquelle, ce ministère a lancé le recrutement des bureaux d’études et consultants spécialisés dans le suivi des ouvrages électriques haute tension, il a été annoncé que la mise en service de la ligne 400 KV Nachtigal-Bafoussam « devra intervenir entre le mois d’octobre 2022 et octobre 2023 conformément à la mise en service de la première turbine et la mise en service totale de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal ».

Il reste donc au meilleur des cas 18 mois pour achever ce projet dans les délais. Or, la durée des travaux, qui doivent être exécutés par l’entreprise indienne Kalpataru Power Transmission Ltd avait déjà signé en 2020, un mémorandum d’entente avec le gouvernement camerounais pour les études de construction et la mise en service de l’ensemble des ouvrages suscités en mode EPC (ingénierie, approvisionnement et construction), est comprise entre 24 à 27 mois.

Selon ministère de l’Eau et de l’Energie, ce projet vise à accroître l’accès à l’énergie électrique dans certaines régions, promouvoir l’interconnexion électrique avec la République fédérale du Nigéria et facilité l’évacuation de l’énergie des différentes sources de production future à l’instar de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal, Song Dong ou encore Grand Eweng.

Sylvain Andzongo

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev