logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Energie

Après deux reports en 2021, la livraison de la mini-centrale de Mbakaou (1,4 MW) est finalement annoncée pour 2022

Après deux reports en 2021, la livraison de la mini-centrale de Mbakaou (1,4 MW) est finalement annoncée pour 2022

(Investir au Cameroun) - La mise en service de la mini-centrale hydro-électrique de Mbakaou-Carrière, dans la région de l’Adamaoua, est une priorité du secteur énergétique au Cameroun en 2022. Le Premier ministre en a fait le serment le 26 novembre 2021 à Yaoundé, la capitale du pays, en présentant aux députés le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’année 2022.

Par la même occasion, Joseph Dion Nguté révèle ainsi incidemment que cette infrastructure énergétique, d’une capacité de production de 1,4 MW, ne sera plus opérationnelle en cette fin d’année 2021, comme l’avait pourtant promis le directeur général de l’Agence d’électrification rurale (AER). En effet, après le non-respect de l’échéance de juin 2021 annoncée par le constructeur, dans une interview au journal à capitaux publics, Cameroon Tribune, le 6 septembre dernier, Ousmanou Moussa avait annoncé que tout est fin prêt pour la livraison du chantier « d’ici fin novembre 2021 ».

Ce 2e report est préjudiciable au Trésor public, dans la mesure où la mise en exploitation de la petite centrale de Mbakaou-Carrière mettra définitivement un terme à l’utilisation des centrales thermiques de Tibati et de Mbakaou, dont l’approvisionnement en gasoil, pris en charge par l’État, est plus coûteux.

Par ailleurs, explique-t-on au ministère en charge de l’Énergie, grâce à l’amélioration de la desserte et de la qualité de service à travers l’électrification de huit villes et villages et le branchement d’environ 2800 nouveaux ménages, ledit projet induira un impact positif pour l’ensemble du département du Djérem. Ceci dans la mesure où les populations vont désormais bénéficier d’une énergie propre et stable.

Investissement d’un montant de 4,5 milliards de FCFA, cette infrastructure extensible à 2,8 MW bénéficie du soutien de l’Union européenne depuis 2011, avec une contribution de 1,64 milliard de FCFA. Les travaux de construction ont été confiés à la société IED Invest Cameroun, un producteur indépendant d’électricité.

BRM

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les principaux clients du Cameroun en 2020

InfographieSBBC cameroun principaux clients 2020

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev