logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Energie

Hydrocarbures : le Britannique New Age sur le point de céder à Perenco ses actifs sur le bloc Etinde, au Cameroun

Hydrocarbures : le Britannique New Age sur le point de céder à Perenco ses actifs sur le bloc Etinde, au Cameroun

(Investir au Cameroun) - La firme pétro-gazière britannique Bowleven a annoncé, le 7 juin 2022, que sa compatriote New Age, son partenaire à 37,5% sur la licence Etinde, qui couvre une superficie de 2 316 km2 dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, se prépare à céder la totalité de ses actifs à une filiale du Français Perenco. Un accord conditionnel définitif a d’ores et déjà été signé à cet effet entre les parties, apprend-on.

« La perspective que Perenco devienne notre partenaire sur le permis d’Etinde est une nouvelle très positive. Nous pensons que les développements pétroliers et gaziers avérés de Perenco au Cameroun et son expérience substantielle offrent l’opportunité d’accélérer nos efforts pour garantir la prise de la décision finale d’investissement », a déclaré Eli Chahin, directeur général de Bowleven Plc.

Pour rappel, au terme d’une période de développement du projet Etinde qui aura duré 6 ans, Bowleven (25%) et ses partenaires New Age (37,5%) et Lukoil (37,5%) ont reçu le 26 janvier 2021, l’approbation de la partie camerounaise pour solliciter une nouvelle autorisation d’exploitation de ce bloc pétrolier et gazier.

Conflit russo-ukrainien

Grâce à cet accord, les détenteurs de la licence Etinde espéraient, au terme de nouvelles campagnes d’exploration, mettre en évidence des réserves suffisantes permettant de prendre une décision d’investissement en 2021 et ainsi produire et commercialiser du gaz naturel. Mais, cette échéance n’a pas été respectée.

La date butoir de 2022 que se donnent finalement les opérateurs du projet pour la prise d’une décision finale d’investissement est elle aussi désormais sujette à caution, en raison de l’implication dans le projet de la société russe Lukoil, qui subit les affres des sanctions contre la Russie dans le cadre du conflit russo-ukrainien.

Pourtant, le projet Etinde intéresse également Victoria Oil & Gas (VOG), maison-mère de Gaz du Cameroun (GDC), qui a monté la toute première unité de traitement du gaz naturel du pays, dans la banlieue de la capitale économique camerounaise. En effet, le 5 février 2020, VOG a signé une « lettre d’intention non contraignante » avec les porteurs du projet, pour s’approvisionner en gaz naturel à partir du champ Etinde, qui pourrait bien devenir le 3e champ gazier opérationnel au Cameroun, après Kribi (Sud) et Logbaba (Littoral).

BRM

Lire aussi :

31-03-2022 - Au Cameroun, un projet pétro-gazier impliquant le Russe Lukoil retardé par la guerre en Ukraine

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev