logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Energie

Une panne sur le réseau électrique plonge la capitale camerounaise dans le noir et perturbe la distribution de l’eau

Une panne sur le réseau électrique plonge la capitale camerounaise dans le noir et perturbe la distribution de l’eau

(Investir au Cameroun) - Le 9 mars 2021, de nombreux quartiers de Yaoundé, la capitale camerounaise, ainsi que la région du Sud, ont été plongés dans le noir pendant plusieurs heures. « Chers clients, à la suite des orages de ce mardi soir, une succession d'incidents sont enregistrés sur les réseaux de transport et de distribution de l'électricité. Principalement la ligne de transport Oyomabang-Nomayos, avec effet sur la distribution de l'électricité dans une partie de Yaoundé et la région du Sud », a aussitôt annoncé Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, via un message destiné à ses clients.

Dès la survenue de ces incidents, explique l’entreprise, les équipes de la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) et d’Eneo se sont mobilisées. C’est ainsi que, apprend-on, la centrale thermique de Mbalmayo (ville située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale) a été activée. Ce qui a permis de « réalimenter la station de production d'eau d'Akomnyada », empêchant du même coup une interruption de la distribution de l’eau potable dans la capitale à partir de l’usine de traitement sus-mentionnée, d’une part, et de réalimenter, dès « 22h, 60% des ménages » délestés de l’énergie électrique en début de soirée, informe le concessionnaire du service de l’électricité dans le pays.

Cependant, en dépit de la réalimentation de la station de traitement d’eau d’Akomnyada, la distribution de l’eau potable reste perturbée dans la capitale. En effet, dans un communiqué rendu public ce 10 mars 2021, Camwater, l’entreprise publique chargée de la production et de la distribution de l’eau potable, révèle qu’en raison « des coupures d’électricité et de fortes variations de tension enregistrées dans les stations de production de Akomnyada et Mefou, ainsi que dans les stations de reprise de Messa et Nkoayos depuis le 8 mars 2021, l’approvisionnement en eau potable connaît des perturbations dans plusieurs quartiers de la ville de Yaoundé depuis lors. Le rétablissement normal de la desserte en eau potable desdits quartiers se fera progressivement, dès le retour à la stabilité de la fourniture en énergie électrique ».

Défaillances du réseau de transport

Depuis la matinée de ce 10 mars 2021, selon les estimations de l’électricien Eneo, 40% des ménages impactées par les incidents survenus la veille sont toujours sans électricité. « Après avoir remis en selle les 2/3 des lignes interrompues suite à la pluie (hier, 9 mars 2021), les équipes visitent ce matin (10 mars 2021) le tiers restant pour identifier les défauts (pannes) résistants et qui appellent des réparations lourdes (poteaux tombés, transformateurs grillés etc.). Dans le même temps, Sonatrel travaille sur sa grande ligne qui a des soucis », explique une source interne à Eneo.

Au demeurant, en dehors des incidents consécutifs à l’orage qui a soufflé sur la ville le 9 mars au soir, la distribution de l’énergie électrique dans la capitale camerounaise est perturbée depuis bientôt un mois. De nombreux quartiers subissent chaque jour plusieurs interruptions dans la fourniture de l’électricité. En plus des travaux de renforcement du réseau de distribution réalisés chaque week-end, Eneo explique ces perturbations par certains actes d’incivisme des populations. Il s’agit notamment des vols de câbles électriques ; des feux de brousse, qui ont consumé de nombreux poteaux en bois en cette saison sèche ; ou encore de l’abattage des arbres, qui provoque souvent la coupure des câbles électriques.

Cependant, de sources autorisées, bien au-delà des incidents sus-mentionnés, l’instabilité observée sur le réseau électrique ces derniers mois au Cameroun découle de la qualité du réseau de transport, dont la maintenance rencontre quelques difficultés, depuis le transfert de cette compétence à la Sonatrel. En effet, apprend-on de bonnes sources, il ne se passe plus un mois sans qu’un incident survienne sur le réseau de transport, dont une bonne partie doit d’ailleurs être réhabilitée, selon les experts du secteur de l’électricité.

Par exemple, pour le seul mois de janvier 2021, le pays a connu deux effondrements de son réseau de transport d’électricité (les 25 et 28 janvier 2021, Ndlr), qui ont impacté la distribution sur l’ensemble du réseau interconnecté Sud (RIS), lequel regroupe les régions du Centre, du Sud, du Littoral, de l’Ouest, du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Soit six régions sur les 10 que compte le pays. Suite à cet énième incident survenu sur les lignes Songloulou-Logbaba et Songloulou-Mangombe, une rencontre avait d’ailleurs été convoquée d’urgence le 27 janvier 2021, par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba. « Mais, le lendemain (28 janvier 2021, Ndlr), un nouvel incident majeur s’est produit sur les mêmes lignes », apprend-on.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi

09-02-2021 - En fin janvier 2021, le Cameroun a connu deux effondrements du réseau de transport provoquant des coupures d’électricité

01-03-2021 - L’Indien KEC décroche un marché de 30,5 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique de 400 kV au Cameroun

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev