logoIC
Yaoundé - 31 janvier 2023 -
Energie

Après la CAN, Eneo annonce le retour des délestages électriques dans le Grand-Nord

Après la CAN, Eneo annonce le retour des délestages électriques dans le Grand-Nord

(Investir au Cameroun) - Le concessionnaire du secteur de l’électricité, Eneo Cameroon, annonce qu’après la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui s’est déroulée du 9 janvier au 6 février, il y aura un retour des délestages électriques dans le Grand-Nord (Adamaoua, Nord, Extrême-Nord) à cause du déficit d’eau accentué au barrage de Lagdo.

« La problématique du déficit hydrologique du barrage de Lagdo est d’autant plus accentuée et la fragilité du système demeure. Aussi une programmation ciblée des délestages dans les 3 régions du septentrion est nécessaire afin de permettre la satisfaction optimale des besoins tant des ménages que des industriels », indique l’entreprise.

Elle explique d’ailleurs que pour tenir le pari de l’approvisionnement en énergie dans le Grand-Nord durant la CAN, des industriels ont dû renoncer partiellement à leur consommation d’énergie. Ainsi, il y a eu l’effacement de certains industriels et grands clients aux heures de forte demande. « Plusieurs industriels et commerces ont accepté de renoncer à leurs consommations pour permettre aux ménages de vivre les matches », affirme Eneo.

Cependant, indique l’entreprise, pour limiter au plus vite cette gestion partagée des délestages et afin d’améliorer l’équilibre offre-demande dans le septentrion du pays, Eneo déploie actuellement deux centrales solaires à Guider et à Maroua. Celles-ci s’ajoutent trois centrales thermiques à Guider, Maroua et Kousseri, d’une capacité totale de 55 MW. À Guider, la centrale thermique et la centrale solaire ont d’ores et déjà été mises partiellement en service et les premiers mégawatts-heures sont injectés dans le système.

Lagdo (infrastructure d’envergure permettant d’alimenter la partie septentrionale, NDLR) fait face à une baisse drastique du niveau des eaux. Cette situation a ramené la production de cette infrastructure à seulement 20 MW, contre une capacité installée de 72 MW.

S.A.

la-banque-mondiale-pousse-l-etat-du-cameroun-a-se-desengager-de-certains-secteurs-productifs
Dans son rapport intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale estime que la présence de l’État dans les secteurs productifs décourage le...
fuh-calistus-gentry-secretaire-d-etat-depuis-16-ans-nomme-interimaire-a-la-tete-du-ministere-des-mines
Suite au décès du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoké, survenu le 21 janvier 2023, l’intérim à...
la-banque-mondiale-ponte-le-manque-de-coherence-des-politiques-fiscales-au-cameroun
Dans un rapport paru en début décembre et intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale pointe le « manque de...
l-afd-s-engage-a-injecter-33-4-milliards-de-fcfa-dans-des-projets-dans-la-partie-septentrionale-du-cameroun
Le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, signe ce 30 janvier 2023 à Garoua, dans la partie septentrionale du pays, trois accords...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev