logoIC
Yaoundé - 16 octobre 2019 -
Energie

Yaoundé : le rationnement d'électricité suite à une panne géante cause des désagréments parmi la population

Yaoundé : le rationnement d'électricité suite à une panne géante cause des désagréments parmi la population

(Investir au Cameroun) - Une part importante des populations de la ville de Yaoundé, la capitale camerounaise, vit désormais au rythme de coupures alternées d'électricité. ENEO la structure en charge de la distribution d'électricité, et dont le premier actionnaire est Actis, une importante firme britannique de private equity, a diffusé un communiqué expliquant qu'une de ses importantes centrales de répartition dans la ville avait brûlé, causant cette perturbation de réseau

« Un plan de rotation de la fourniture d'électricité s'étendra en diminuant progressivement jusqu'à la fin du mois », peut-on lire dans le communiqué. En réalité, la situation de crise devrait durer entre 2 et 6 mois, le temps que prendra la reconstruction du poste de répartition. En attendant, le manque d'informations précises sur le planning de rotation ne va pas sans causer des désagréments.

2845 investir

Dans le quartier universitaire où abondent des petites et moyennes entreprises de services de reprographie, les promoteurs ont accusé le coup plus de 6 jours d'affilé sans avoir une explication précise. Certains ont déjà choisi de se mettre au groupes électrogènes, mais pour la grande majorité, on fait déjà le bilan des pertes. Plusieurs autres petits acteurs économiques qui dépendent du courant électrique disent leur inquiétude.

Aucune cause n'a été donnée quant aux origines de l'incendie. Mais les populations riveraines de ce poste ne semblent pas surprises, car les installations étaient perçues comme très vétustes. Il est difficile de savoir qui de l'actionnaire acquéreur ou de l'Etat, avait la responsabilité d'investir sur le renouvellement de l'équipement. Le cahier des charges de la concession n'est pas public.

L'accès à l'énergie demeure un défi majeur au Cameroun. De nombreuses initiatives du gouvernement, tant en terme d'investissement que d'amélioration du cadre législatif, ont été menées, mais leur efficacité reste attendue. De nombreuses localité situées en zone périurbaines manquent encore d'électricité fluide, et dans les grandes villes de Yaoundé et de Douala, les coupures restent fréquentes.

Idriss Linge

les-transporteurs-terrestres-du-cameroun-levent-leur-mot-d-ordre-de-greve
« Les transporteurs routiers du Cameroun prennent acte des résolutions (…) et se félicitent du dialogue social qui a prévalu ; par conséquent,...
l-ape-entre-le-cameroun-et-l-ue-profite-davantage-aux-grandes-entreprises-et-aux-filiales-des-multinationales-gicam
« Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’APE [Accord de partenariat économique], pour l’instant, profite davantage aux grandes entreprises et aux...
la-banque-mondiale-alloue-117-milliards-de-fcfa-au-cameroun-pour-soutenir-ses-politiques-de-developpement
Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Économie et l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, ont signé...
malgre-la-grande-saison-des-pluies-le-prix-du-cacao-camerounais-resiste-depuis-le-20-septembre-2019-a-1080-fcfa-le-kg
Les pluies sont de plus en plus vigoureuses dans les bassins de production de fèves de cacao au Cameroun. Mais, en dépit de cette grande saison des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n90: Octobre 2019

Agrobusiness : le Brésil prêt à montrer le chemin


Le Nord et l’Extrême Nord à l’heure du bilan


Business in Cameroon n80: October 2019

Agribusiness: Brazil ready to show Cameroon the way to higher spheres


Reviewing the state of things in the North and Far North

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev