logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Energie

L’Italien Enerray obtient des facilités pour construire une centrale solaire (30 MW) de 22 milliards de FCFA au Cameroun

L’Italien Enerray obtient des facilités pour construire une centrale solaire (30 MW) de 22 milliards de FCFA au Cameroun

(Investir au Cameroun) - La directrice générale de l’Agence de promotion des investissements (API), Marthe Angéline Mindja, a signé le 13 juillet 2021 une convention avec la société EB Solar, partenaire au Cameroun de la firme italienne Enerray. La convention permet à cette entreprise de bénéficier des avantages prévus par la loi de 2013 (révisée en 2017) portant incitation à l’investissement privé au Cameroun, dans le cadre du projet de construction d’une centrale solaire de 30 MW à Garoua, dans la partie septentrionale du pays.

Cet investissement d’un montant de 22 milliards de FCFA est annoncé par Enerray depuis 2017. Il consiste en la construction d’un champ de panneaux photovoltaïques générateurs d’électricité, sur un site d’environ 70 hectares situé dans les encablures de l’aéroport international de Garoua. La convention signée le 13 juillet 2021 avec l’API pourrait accélérer le démarrage effectif des travaux, dans la mesure où, depuis 2017, Enerray affirme avoir obtenu l’ensemble des autorisations administratives liées au projet, dont le mécanisme de financement n’a jusqu’ici pas été révélé.

La centrale solaire d’Enerray devrait permettre de doper les capacités de production de l’électricité dans la partie septentrionale du Cameroun, en proie à des délestages consécutifs à la baisse continue du niveau des eaux dans le barrage de Lagdo, la principale infrastructure énergétique permettant d’alimenter les régions du Nord, de l’Adamaoua et de l’Extrême-Nord. Bien plus, ce projet devrait non seulement permettre de capitaliser le degré d’ensoleillement des régions septentrionales du Cameroun, mais aussi d’accroître la quantité d’énergie solaire dans le mix-énergétique du pays, qui est encore largement dominé par l’hydroélectricité (61,77%) et le thermique (38,2%).

Au demeurant, le projet d’Enerray rappelle bien d’autres projets de développement de l’énergie solaire dans la partie septentrionale du Cameroun, en gestion depuis des années, mais dont la mise en œuvre concrète tarde à se matérialiser. Il en est ainsi du projet de 25 MW à réaliser à Maroua (15 MW) et Guider (10 MW) par la société Maroua Guider Solar Company (MGSC), coentreprise formée par la société norvégienne Scatec, l’Américano-israélien Izuba Energy, et Sphinx Energy, une société dirigée par un opérateur économique camerounais basé aux États-Unis.

Ainsi également des centrales solaires modulaires et mobiles d’urgence d’une capacité totale de 30 MW dans les villes de Maroua, Guider et Kousseri, projet présenté au gouvernement camerounais par le Norvégien Scatec. Dans le même temps, le consortium français Générale du Solaire-Arborescence Capital ronge son frein depuis plusieurs années sur un projet de 20 MW de solaire dans la ville de Ngaoundéré, la capitale régionale de l’Adamaoua.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

06-05-2021 - Pour réduire les délestages, le Cameroun veut installer 30 MW de solaire modulaire et mobile dans le septentrion en 2021

31-08-2020 - En projet depuis 2018, la centrale solaire de Maroua (15 MW) pourrait finalement être construite en 2021

02-07-2019 - GDS Orion Solar veut investir 15 milliards de FCFA pour construire la plus grande centrale solaire (20 MW) du Cameroun

18-12-2018 - Cameroun : le consortium français Générale du Solaire-Arborescence Capital négocie un projet d’énergie solaire de 20 MW

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev