logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Energie

BTP, transport… : comment la pénurie de carburants paralyse l’activité économique au Cameroun

BTP, transport… : comment la pénurie de carburants paralyse l’activité économique au Cameroun

(Investir au Cameroun) - A compter de ce jeudi 21 juillet 2022, la société Arab Contractors Cameroun met en congé technique ses employés déployés sur les projets en cours de réalisation dans le pays. Cette décision est contenue dans une note de service signée le 18 juillet 2022 par le directeur général de la filiale camerounaise du groupe égyptien du bâtiment et des travaux publics (BTP).

« (…) Le directeur général d’Arab Contractors Cameroun Ltd informe son personnel qu’au regard des difficultés à s’approvisionner en gasoil pour la réalisation des travaux restants, il sera procédé indépendamment de sa volonté, à la mise en congé technique de l’ensemble du personnel des projets dès le jeudi 21 juillet 2022, pour le temps que durera cette crise, et ce dans la limite de 6 mois liée à la durée maximale du congé technique, conformément à la règlementation en vigueur », annonce le DG.

En clair, si la pénurie du gasoil qui s’est durcie depuis plus de 10 jours au Cameroun persiste, les employés d’Arab Contractors pourraient rester en congé technique pour une durée pouvant aller jusqu’à six mois. Dans l’intervalle, précise l’entreprise, juste « le service minimum » sera assuré. Cette réalité devrait induire un ralentissement des travaux sur les chantiers, avec la prolongation des délais à la clé.

Compte tenu de ce que les entreprises du BTP sont de très grandes consommatrices de gasoil, au regard du nombre d’engins à mobiliser chaque jour sur les chantiers, il n’est pas exclu que d’autres opérateurs du secteur emboîtent le pas à Arab Contractors dans les prochains jours, si la pénurie actuelle ne s’estompe pas sur la durée.

Le courroux des transporteurs

Au demeurant, la pénurie actuelle des carburants (ces derniers jours même le super se fait rare) ne cause pas seulement du tort aux opérateurs du BTP. Dans une correspondance adressée le 17 juillet 2022 au ministre du Commerce, les « syndicats nationaux des chauffeurs professionnels du Cameroun » expriment leur ras-le-bol face à la pénurie, en cette veille de rentrée scolaire et de fin de vacances, période faste de l’activité de transport.

« Monsieur le ministre, vous nous avez affirmé lors de la concertation du 23 mars au ministère des Transports que les professionnels des transports n’avaient pas d’inquiétudes à se faire pour ce qui est de l’approvisionnement national en produits pétroliers, relativement aux perturbations internationales ambiantes. Voilà que deux mois après, nos camarades sont asphyxiés par une pénurie inexplicable des carburants à la pompe », écrivent les syndicalistes. Aussi, ces derniers demandent-ils au gouvernement « l’approvisionnement immédiat en carburant de toutes les stations-service » du pays pour pouvoir travailler, et satisfaire aux besoins de leurs familles en cette veille de rentrée scolaire.

Pour rappel, selon le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gaston Eloundou Essomba, qui a fait la ronde de certaines stations-service de Yaoundé le 20 juillet 2022, les perturbations actuellement observées sur le marché des produits pétroliers finis « (…) sont dues principalement à l’importante enveloppe de la subvention des prix à la pompe, qu’il faut effectivement mobiliser en temps réel pour assurer les importations des produits pétroliers ».

BRM

Lire aussi :

12-08-2022-Carburants : au Cameroun, les besoins en subventions ont atteint 80 milliards de FCFA en juin, provoquant des pénuries

19-07-2022 - Carburants : profitant de la pénurie, des pompistes monnaient le service dans des stations-service à Yaoundé

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev