logoIC
Yaoundé - 04 juillet 2022 -
Energie

Hydrocarbures : malgré la hausse des prix, le Cameroun projette une baisse des recettes jusqu’en 2024

Hydrocarbures : malgré la hausse des prix, le Cameroun projette une baisse des recettes jusqu’en 2024

(Investir au Cameroun) - Selon la note d’information élaborée dans le cadre de l’emprunt obligataire de l’État du Cameroun de l’année 2022 (200 milliards de FCFA), le pays table sur une production pétrolière de 25,3 millions de barils et 69,9 milliards Scf (standard cubic fedd) de gaz naturel au cours de l’année courante. Ce qui devrait générer des recettes globales estimées à 562 milliards de FCFA, en hausse de 85 milliards de FCFA (17,8%) par rapport à l’année 2021.

Mais, apprend-on du même document, l’année 2022 devrait être la dernière à être marquée du sceau de l’embellie en matière de recettes pétrolières, avant l’année 2025. En effet, projette le gouvernement camerounais, « à moyen terme, ces recettes s’établiraient à 523 milliards de FCFA en 2023 et 509 milliards de FCFA en 2024 (…) en rapport avec la baisse de la production annoncée par la SNH (Société nationale des hydrocarbures) ». Le document n’est pas plus explicite sur cette baisse annoncée.

Hausse des prix

Ces projections sont néanmoins à relativiser. Elles reposent en effet sur un cours du baril à 64,50 dollars avec une décote 3,5 dollars et un taux de change de 575,5 FCFA par dollar. Ces hypothèses sont de loin opposées à la tendance actuelle. Aujourd’hui, le baril du pétrole est vendu à plus de 110 dollars (+ 65% en glissement annuel) et un dollar valait hier plus de 621 FCFA (+15,7% en glissement annuel). Et selon les projections de la Banque mondiale de fin avril, les prix du pétrole devraient rester autour de 100 dollars au moins jusqu’en 2023 du fait notamment de la guerre en Ukraine.  

En plus, selon les explications fournies par le gouvernement, « les recettes pétrolières comprennent la redevance SNH et l’impôt sur les sociétés pétrolières, auxquels sont ajoutés, depuis 2020, les recettes provenant de l’exportation du gaz naturel ». En effet, depuis mars 2018, le Cameroun est devenu producteur et exportateur de gaz naturel liquéfié (GNL), grâce à la mise en service du Hilli Episseyo, une unité flottante installée au large de Kribi, la cité balnéaire de la région du Sud.

Depuis lors, la production gazière du pays n’a de cesse de monter en régime. Une nouvelle augmentation des capacités de production est d’ailleurs annoncée au cours de cette année 2022. En effet, à en croire Golar, l’entreprise qui exploite le navire flottant de Kribi, en partenariat avec la SNH, la production de GNL devrait passer de 1,2 million de tonnes par an à 1,4 million de tonnes à partir de 2022. L’approvisionnement supplémentaire devrait être assuré par le champ Sanaga Sud, apprend-on.

Par ailleurs, le gouvernement table sur un prix du mètre cube de gaz à 6,30 dollars alors que le prix du gaz est lui aussi en hausse (+180% en glissement annuel).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

03-12-2021 - Le Cameroun a exporté 9 335 000 m3 de gaz naturel liquéfié à fin octobre 2021, en augmentation de 34%

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev