logoIC
Yaoundé - 21 janvier 2020 -
Energie

Le britannique Actis maintient le mystère autour de la vente de l’électricien camerounais Eneo

Le britannique Actis maintient le mystère autour de la vente de l’électricien camerounais Eneo

(Investir au Cameroun) - Nafiatou N’Daw (photo), présidente du comité d’audit d’Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, aurait pu mettre fin, ce 24 juillet, à la rumeur selon laquelle, le britannique Actis, actionnaire majoritaire (51%) d’Eneo, serait à la recherche d’un repreneur. Que nenni.

A l’occasion d’une audience à Yaoundé, la capitale du Cameroun, avec le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze, la présidente du comité d’audit d’Eneo a été interpellée par la presse à ce sujet. À la question de savoir « où en est Actis avec la vente d’Eneo », Nafiatou N’Daw a eu cette réponse : « Dans mon rôle, ce n’est pas à moi de répondre à cette question. Mais de toute façon, toute décision prise est dans l’intérêt de l’État et de la société ». Mme N’Daw a choisi indiquer qu’elle a rencontré M. Motaze afin de « discuter de l’amélioration du secteur ».

Pour l’heure, plusieurs médias annoncent que le fonds d’investissement britannique Actis, lassé des interférences politiques et du non-règlement des arriérés de l’État (plus de 100 milliards de FCFA), cherche activement un repreneur. Plusieurs potentiels clients, selon le magazine Jeune Afrique, seraient déjà venus se renseigner dont l’angolais Aenergy.

C’est le 7 novembre 2013 que le groupe américain AES et le britannique Actis ont annoncé avoir trouvé un accord pour la cession de tous les actifs d’AES dans ses filiales camerounaises AES-Sonel (prédécesseur d’Eneo), Kribi Power Development Corporation (KPDC) et Dibamba Power Development Corporation (DPDC). Montant de la transaction : 220 millions de dollars, soit environ 110 milliards de FCFA à l’époque.

Près de six années plus tard, le fonds d’investissement britannique Actis semble prêt à son tour à vendre. Mais à qui ? Affaire à suivre.

S.A

l-equipementier-ericsson-sponsorise-l-incubation-internationale-de-trois-projets-camerounais-de-tic
L’équipementier suédois Ericsson a tenu sa promesse faite en juin 2019 : financer à l’échelle internationale trois projets camerounais dans le...
la-bicec-filiale-camerounaise-de-bcp-reporte-la-cloture-des-souscriptions-de-son-augmentation-de-capital
Faisant référence à l’avis d’émission d’actions nouvelles, publié le 24 décembre 2019 à l’attention des actionnaires, Rémy Raffi, directeur général...
apres-trois-jours-d-interruption-la-connexion-internet-est-de-retour-sur-le-reseau-mtn-au-cameroun
Les clients de MTN Cameroun peuvent de nouveau goûter aux délices de l’internet, après les graves perturbations enregistrées sur le réseau de cet...
demarrage-effectif-des-travaux-de-reconstruction-du-marche-congo-a-douala-apres-la-resiliation-du-contrat-de-sicc
Sur le site du marché Congo, dans la capitale économique camerounaise, des fondations sortent progressivement de terre. Grâce à un PPP de 28 milliards de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n92-93: Decembre 2019-Janvier 2020

Franc CFA : le débat est ouvert en zone CEMAC


Le Cameroun devient la place financière de la CEMAC


Business in Cameroon n82-83: December 2019-January 2020

CFA: The debate is open in the CEMAC


Cameroon becomes CEMAC’s financial center

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev