logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Energie

Le Cameroun veut adhérer à l’Alliance solaire internationale pour booster sa production des énergies renouvelables

Le Cameroun veut adhérer à l’Alliance solaire internationale pour booster sa production des énergies renouvelables

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement vient de déposer au parlement un projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’accord-cadre portant création de l’Alliance solaire internationale (ASI). Il s’agit d’une initiative franco-indienne, lancée à Paris le 30 novembre 2015 en marge de la 21e Conférence des Parties (COP 21) sur les changements climatiques, afin de mettre en place un mécanisme efficace de coordination et de décision pour « augmenter de manière significative la production d’électricité solaire ».

Selon le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, qui défend le projet de loi, l’adhésion du Cameroun à l’ASI permettra de bénéficier de nombreux avantages. Ce dernier cite l’accès aux technologies solaires innovantes et aux financements adéquats nécessaires pour le développement des équipements de production d’énergie solaire. Ce qui permettra de diversifier les sources de production du pays, d’assurer la sécurité de l’approvisionnement énergétique surtout dans la partie septentrionale et de réduire l’empreinte écologique ainsi que les émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, ajoute le membre du gouvernement, grâce à cette adhésion, le Cameroun bénéficiera du partage d’expérience avec les autres pays membres de l’Alliance et organisations partenaires. Cela permettra d’assurer la veille technologique dans le domaine solaire et d’améliorer régulièrement les procédures internes. « L’adhésion de notre pays à l’Alliance solaire internationale viendra à coup sûr booster la mise en œuvre de plusieurs autres projets solaires pour lesquels nous pourrons bénéficier non seulement des technologies innovantes, mais aussi des financements y afférents », affirme le Minee.

Ce dernier explique que le Cameroun fait face aux changements climatiques qui impactent négativement la production hydroélectrique, principale source de production du mix électrique actuel. Dans un tel contexte, l’État a dû recourir à des solutions d’urgence telles que les énergies fossiles, qui malheureusement ont un coût financier et environnemental très élevé. Face à cette situation, le développement des énergies alternatives et plus particulièrement des énergies renouvelables devient impératif.

S.A.

Lire aussi :

23-03-2022-Électricité : après trois mois de travaux, la centrale solaire de Guider produit déjà 1,5 MW sur les 15 attendus

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev