logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Energie

En 2019, l’électricien camerounais Eneo a réussi à convertir plus de 28 000 fraudeurs en consommateurs légaux

En 2019, l’électricien camerounais Eneo a réussi à convertir plus de 28 000 fraudeurs en consommateurs légaux

(Investir au Cameroun) - La société Eneo a réussi à ramener dans son portefeuille clients 28 224 anciens fraudeurs du réseau électrique national, à la faveur des opérations de lutte contre la fraude au cours de l’année 2019, apprend-on du rapport officiel de cette entreprise contrôlée par le fonds d’investissement britannique Actis.

« Un client illégal est un consommateur qui n’est pas connu du fichier clients d’Eneo. Par conséquent, soit il pique en direct sur les installations d’Eneo, soit il est sur un réseau illégal construit par un baron de la fraude. Ce client illégal, quand il est découvert, est de prime abord déconnecté du réseau, et il lui est servi une facture de régularisation pour les consommations non payées. Ensuite, il lui est proposé de s’abonner légalement. S’il est d’accord, il suit le processus normal d’abonnement ou de branchement selon son cas, et est de nouveau connecté au réseau dans un cadre légal », explique une source interne à l’entreprise, qui détaille ainsi le processus ayant conduit à la reconversion de ces anciens fraudeurs.

L’arrivée de ces plus de 28 000 anciens consommateurs illégaux dans le portefeuille de la compagnie d’électricité devrait doper le chiffre d’affaires de l’entreprise. « L’évaluation des implications et incidences financières est en cours. Ce qui est important à noter est qu’outre la sécurité des clients, la justice sociale, l’un des enjeux de la lutte contre la fraude est l’amélioration de la santé financière du secteur, afin d’accélérer les investissements pour améliorer la qualité de service et l’accès à l’électricité », confie un cadre de l’entreprise.

En effet, selon Eneo, la fraude sur le réseau électrique au Cameroun plombe davantage l’équilibre financier de l’ensemble du secteur. Officiellement, à cause de la fraude, le secteur de l’électricité dans le pays perd environ 60 milliards de FCFA chaque année.

Cette enveloppe, souligne-t-on chez Eneo, « est largement supérieure au budget d’investissement d’Eneo pour 2020 (45,7 milliards de FCFA), couvrant les besoins dans la production, la distribution, le commercial, etc. C’est aussi l’équivalent d’au moins deux centrales solaires de 25 mégawatts, ou du raccordement au réseau électrique de plusieurs centaines de localités, ou encore l’acquisition de plus de 1 800 000 nouveaux compteurs prépayés, etc. ».

Fort des préjudices financiers que la fraude électrique cause au secteur en général, Eneo mène une véritable chasse à ce qu’il appelle « les barons de la fraude ». « Ces 12 derniers mois, par exemple, environ 60 barons de la fraude ont été mis à la disposition de la justice ; un baron étant un acteur qui entretient, de manière illégale, un réseau électrique pouvant alimenter jusqu’à une centaine de ménages », souffle une source autorisée, qui précise que dans le même temps, « plus de 10 agents Eneo ont été licenciés pour intelligence avec les réseaux indélicats ».

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

03-09-2020 - Électricité : en causant des pertes de 60 milliards de FCFA par an, la fraude retarde le développement du secteur

sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...
ape-malgre-la-baisse-des-tarifs-douaniers-sur-les-vehicules-les-carburants-les-recettes-augmentent-au-cameroun
L’administration douanière camerounaise a collecté 119 milliards de FCFA de recettes au cours des deux premiers mois de l’année 2021, a-t-on appris ce 3...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev