logoIC
Yaoundé - 12 juillet 2020 -
Energie

La start-up camerounaise Ndoto Sarl conçoit un compteur électrique intelligent permettant de réduire la fraude

La start-up camerounaise Ndoto Sarl conçoit un compteur électrique intelligent permettant de réduire la fraude

(Investir au Cameroun) - Basée à Douala, la capitale économique camerounaise, la start-up Ndoto Sarl annonce qu’elle vient d’achever le développement de compteurs électriques intelligents, au bout de 5 ans de recherches. À en croire les promoteurs de cette start-up, cette trouvaille est adaptée « aux challenges de la gestion de la distribution de l’énergie au Cameroun ».

 « Notre solution permet à la fois d’optimiser les coûts d’exploitation liés à la gestion de la distribution de l’énergie et de monitorer sa propre consommation d’électricité, à travers notre application mobile », confie Wolf Njitia, co-fondateur de Ndoto Sarl. Concrètement, la solution de cette start-up permet de digitaliser la facturation, de géolocaliser les consommateurs d’électricité et donc de réduire la fraude.

Grâce à ces compteurs intelligents, apprend-on, les consommateurs d’énergie seront en mesure d’accéder à leur consommation en temps réel, seront capables d’allumer et d’éteindre leurs compteurs à distance, pourront payer leurs factures via les plateformes de paiements mobiles instantanément, et recevront des alertes sur leurs mobiles avant toute interruption de service.

L’innovation de cette start-up survient au moment où Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, expérimente les premiers compteurs intelligents sur son réseau. Ceci à l’effet de limiter la fraude responsable en 2018 de 20% des pertes d’énergie en distribution dans le pays, soit autour de 200 mégawatts.

BRM

Lire aussi:

23-04-2020 - Au Cameroun, une partie du marché des compteurs intelligents pourrait être confiée aux PME locales

10-06-2019 - À fin avril 2019, l’électricien camerounais Eneo installe environ 4000 compteurs intelligents dans les ménages

avec-15-641-tonnes-en-juin-2020-les-exportations-de-la-banane-camerounaise-progressent-de-10-sur-un-an
L’Association bananière du Cameroun (Assobacam) révèle que les producteurs de bananes dans le pays ont exporté 15 641 tonnes au cours du mois de juin...
le-technopole-ocean-innovation-center-organise-son-2e-forum-sur-l-innovation-et-la-technologie-a-kribi-en-aout-2020
En prélude à la deuxième édition de son forum sur l’innovation et les technologies émergentes, prévu en août 2020 à Kribi, la cité balnéaire du sud du...
fin-de-mandat-en-vue-pour-le-camerounais-halilou-yerima-boubakary-sg-de-la-commission-bancaire-de-l-afrique-centrale
Le prochain sommet des chefs d’État de la Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), qui compte le Cameroun, le Congo, le Gabon, le...
poulets-et-boeufs-ont-represente-71-de-la-production-carnee-au-cameroun-en-2019
Au cours de l’année 2019, le Cameroun a produit un peu plus de 107 000 tonnes de viande bovine et 103 331 tonnes de volaille. Selon une étude sur le...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev