logoIC
Yaoundé - 31 janvier 2023 -
Energie

Pipeline : les recettes du Cameroun augmentent de 26,5% pour atteindre 34 milliards de FCFA à fin octobre 2022

Pipeline : les recettes du Cameroun augmentent de 26,5% pour atteindre 34 milliards de FCFA à fin octobre 2022

(Investir au Cameroun) - Selon les informations du Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP), le Cameroun a encaissé 34,04 milliards de FCFA au titre de droit de transit sur le pipeline Tchad-Cameroun à fin octobre 2022, contre 26,9 milliards au cours de la même période en 2021, soit une augmentation de 26,5%.

Selon la même source, cette hausse de recettes est « surtout » liée à l’évolution favorable du taux de change du dollar US. D’un taux de change du dollar à 588,5 FCFA au début de l’année 2022, le billet vert vaut aujourd’hui plus de 640 FCFA. En effet, selon la Banque mondiale, le dollar américain a le vent en poupe : il s’est apprécié d’environ 11% depuis le début de l’année et a atteint, pour la première fois en vingt ans, la parité avec l’euro.

Cette hausse des recettes encaissées par le Cameroun au titre de droit de transit est liée l’évolution positive du nombre barils de pétrole enlevés au terminal Komé-Kribi. Au 31 octobre 2022, 38,6 millions de barils de pétrole ont été enlevés à ce terminal, contre 37,1 millions de barils au cours de la même période en 2021, soit une hausse de 4%. Ceci résultant de l’amélioration des quantités transportées pour le compte de nouveaux expéditeurs.

Gigantesque infrastructure de transport du pétrole brut produit au Tchad, en vue de son exportation à partir du terminal de Kome à Kribi, dans le sud du Cameroun, le pipeline Tchad-Cameroun a été officiellement mis en service le 3 octobre 2003. Long de plus de 1000 km, cet oléoduc a été financé par la Banque mondiale et un consortium de firmes pétrolières constitué par Exxon-Mobil, Petronas et Chevron-Texaco.

Au cours des huit premières années de fonctionnement du pipeline, le Cameroun s’est contenté d’un droit de transit d’un montant total de 85,5 milliards de FCFA, à en croire les statistiques révélées en 2012 par le CPSP, que préside Adolphe Moudiki, le directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH). Désormais, ce droit de transit est actualisé tous les 5 ans. La dernière actualisation, qui a conduit à une nouvelle revalorisation, a eu lieu en 2018, et la prochaine interviendra en septembre 2023.

S.A.

la-banque-mondiale-pousse-l-etat-du-cameroun-a-se-desengager-de-certains-secteurs-productifs
Dans son rapport intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale estime que la présence de l’État dans les secteurs productifs décourage le...
fuh-calistus-gentry-secretaire-d-etat-depuis-16-ans-nomme-interimaire-a-la-tete-du-ministere-des-mines
Suite au décès du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoké, survenu le 21 janvier 2023, l’intérim à...
la-banque-mondiale-ponte-le-manque-de-coherence-des-politiques-fiscales-au-cameroun
Dans un rapport paru en début décembre et intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale pointe le « manque de...
l-afd-s-engage-a-injecter-33-4-milliards-de-fcfa-dans-des-projets-dans-la-partie-septentrionale-du-cameroun
Le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, signe ce 30 janvier 2023 à Garoua, dans la partie septentrionale du pays, trois accords...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev