logoIC
Yaoundé - 28 février 2024 -
Energie

Carburants : la Société camerounaise des dépôts pétroliers dénonce une pénurie artificielle du super à Yaoundé

Carburants : la Société camerounaise des dépôts pétroliers dénonce une pénurie artificielle du super à Yaoundé

(Investir au Cameroun) - Ce 30 novembre 2023, de l’avis des automobilistes consultés par Investir au Cameroun, la situation des approvisionnements en super dans la ville de Yaoundé, la capitale camerounaise, semble être revenue à la normale dans les stations-service. Il y a encore quelques jours, les automobilistes étaient obligés de parcourir plusieurs stations-service avant de pouvoir finalement s’approvisionner en super. Les distributeurs disposant du précieux combustible étaient alors pris d’assaut par les usagers, informés par le canal du bouche-à-oreille de la disponibilité du produit. Par endroit, apprend-on de témoignages variés, les pompistes ont dû rationner les approvisionnements (pas plus de 10 000 voire 5000 FCFA d’achat), pour pouvoir servir tout le monde.

Relativement à cette situation, qui a prévalu dans la capitale camerounaise ces derniers jours, et en prévision d’une reprise des mêmes perturbations dans la distribution de ce produit, le directeur général de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) dénonce une pénurie artificielle, consécutive à « une communication tronquée ». « Depuis quelques jours, des informations de nature à laisser croire que des perturbations du réseau d’approvisionnement susceptibles de créer une pénurie en super carburant dans la ville de Yaoundé circulent avec insistance. Cette situation, qui crée une panique généralisée chez les consommateurs, fait accroître de manière artificielle la demande devenue subitement exponentielle, passant de 900 m3 à 1200 m3 par jour. Madame le directeur général de la SCDP indique qu’en réalité, cette situation résulte essentiellement d’une communication tronquée, qui laisse croire que les produits pétroliers, notamment le super carburant, ne sont pas disponibles pour les mises à la consommation, toute chose qui ne cadre pas avec la réalité », soutient Véronique Moampea dans un communiqué signé le 29 novembre 2023.

En effet, les données de la SCDP sur l’approvisionnement de la ville de Yaoundé en super, à partir du dépôt de Nsam, révèlent que les marketeurs de la capitale ont journalièrement reçu des livraisons comprises entre 1 100 et près de 1 400 m3 de ce produit au cours de la semaine allant du 20 au 27 novembre 2023, sauf les 25 et 26 novembre. Ces deux jours, Yaoundé n’a été approvisionné qu’à hauteur de 400 et 546 m3 respectivement. Mais, un pic de livraison de 1 399 m3 a été atteint le 27 novembre.

 En somme, en dépit de la « demande devenue subitement exponentielle, passant de 900 m3 à 1200 m3 par jour », le stokeur public des produits pétroliers a régulièrement approvisionné le marché. Mais, apprend-on du ministère du Commerce, les cargaisons apparaissent encore insuffisantes dans certaines stations-service. « Nous avons parcouru plusieurs stations-service dans le cadre de descentes que nous avons entreprises, sur instructions du ministre du Commerce. Malgré les tensions d’approvisionnement, le carburant (super) reste disponible, même si les quantités peuvent être inférieures à la normale », soutient Barbara Aline Elemva, la cheffe de la brigade nationale de contrôle et de répression des fraudes au ministère du Commerce, dans un message relayé par le service de communication de ce département ministériel.

Aussi, dans la chaîne de distribution des produits pétroliers, certains n’hésitent-ils pas à soupçonner derrière la situation actuelle, des manœuvres de certains opérateurs visant à soustraire artificiellement ou réellement du circuit de distribution des cargaisons de super, pour des fins de spéculation et d’autres desseins inconnus. « (…) Madame le directeur général souhaite rassurer les populations de la disponibilité des stocks, qui continueront à être mis à leur disposition, et les appelle au calme et à la discipline. Elle engage, par ailleurs, la responsabilité des uns et des autres quant à l’entreposage et à la manipulation des produits pétroliers, en raison de leur dangerosité, afin d’éviter tout accident qui pourrait en découler », prévient en tout cas le DG de la SCDP dans son communiqué du 29 novembre 2023.

BRM

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev