logoIC
Yaoundé - 26 septembre 2021 -
Entreprises

Cameroun : bien que lourdement endettée, la Sonara veut s’offrir un nouvel immeuble-siège à Limbe

Cameroun : bien que lourdement endettée, la Sonara veut s’offrir un nouvel immeuble-siège à Limbe

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué rendu public le 22 septembre 2014, le Directeur général de la Société nationale de raffinage (Sonara), Ibrahim Talba Malla, a annoncé que l’unique raffinerie de pétrole que compte le Cameroun envisage de s’offrir un nouvel immeuble-siège dans la ville de Limbe, région du Sud-Ouest du pays.

Bien que le montant de cet investissement ne soit pas révélé, l’annonce du DG de la Sonara suscite beaucoup d’interrogations dans les milieux économiques, aussi bien sur son opportunité que sa faisabilité. C’est que, de l’aveu même des autorités publiques camerounaises et des responsables de la Sonara eux-mêmes, cette entreprise publique est presqu’en cessation de paiement, du fait des manque-à-gagner accumulés entre 2008 et juillet 2014, à cause de la subvention à la consommation des produits pétroliers dans le pays.

En effet, à en croire le ministre de la Communication, Issa Tchiroma, au moment où l’Etat camerounais décidait de réduire la subvention à la consommation des produits pétroliers en réajustant les prix à la pompe à partir du 1er août dernier, la Sonara accumulait un manque-à-gagner de 300 milliards de francs Cfa non encore remboursé par l’Etat.

De même, avait révélé M. Tchiroma, la raffinerie accumulait à cette date des impayés de 550 milliards de francs Cfa auprès de ses fournisseurs. Sans compter l’encours de crédits auprès des banques locales ayant participé au financement du projet d’extension et de modernisation des infrastructures de la Sonara, encours qui a fait craindre au FMI, en mars dernier, une incidence notable sur l’équilibre du secteur bancaire camerounais en général, eu égard aux difficultés financières de cette entreprise dont la productivité est en baisse.

Lire aussi

25-09-2013 - Les problèmes de liquidité de la SONARA pourraient fragiliser le secteur bancaire camerounais

04-09-2014 - La situation à la Sonara ne peut pas mettre à mal le secteur bancaire camerounais, selon le gouverneur de la BEAC

06-01-2014 - Alucam, la Sonara et l’administration camerounaise affichent des impayés de 100 milliards de FCfa à la douane

le-cameroun-veut-lever-275-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-des-titres-publics-de-la-beac-au-4e-trimestre-2021
Au cours du 4è trimestre 2021, le Trésor public camerounais va émettre sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), des titres...
10-milliards-de-fcfa-injectes-dans-88-plans-d-affaires-du-projet-de-developpement-de-l-elevage-a-fin-septembre-2021
Le Projet de développement de l’élevage (Prodel), financé en grande partie par la Banque mondiale (BM), vient de publier son bilan d’activités au cours...
vers-la-mise-de-clusters-filiere-banane-plantain-et-piscicole-autour-de-la-ville-industrialo-portuaire-de-kribi
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Ceinture agricole » autour de Kribi, ville au Sud-Cameroun abritant un complexe...
au-cameroun-les-exportations-du-gaz-naturel-liquefie-regressent-de-4-7-a-fin-juin-2021
Les exportations du gaz naturel liquéfié (GNL) effectuées par le Cameroun entre janvier et juin 2021 ont culminé à 591 974 tonnes, révèle l’Institut...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev