logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Entreprises

Sika, le chimiste suisse du bâtiment, investit plus d’un milliard FCFA dans une unité de production au Cameroun

Sika, le chimiste suisse du bâtiment, investit plus d’un milliard FCFA dans une unité de production au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Spécialisée dans la fabrication des produits chimiques destinés à l'étanchéité, au collage, à l'insonorisation, au renforcement ou à la protection d'ossatures, le groupe suisse Sika a officiellement inauguré le 1er décembre 2018, à Douala, la capitale économique camerounaise, son usine de production qui a permis de mettre sur le marché 19 700 tonnes de produits au cours de l’année 2018 courante.

Investissement d’un montant de plus d’un milliard de francs CFA, financé sur fonds propres (Sika AG à 80% et Sika Finanz AG à 20 %), l’usine Sika de Douala verra ses capacités passer à 29 700 tonnes au cours de l’année 2019, avec l’entrée en production annoncée d’une unité de production de mortier, selon les responsables de cette entreprise suisse.

« Nous sommes convaincus qu'il faut être très proche de nos clients pour comprendre et satisfaire les besoins du marché. Pour nous, le marché au Cameroun est très intéressant et offre tellement de potentiel avec les infrastructures comme les barrages, les ponts, les ports ou les projets résidentiels comme les shopping center et les immeubles », a confié Ivo Schadler, directeur Europe, Middle East and Africa (EMEA) de Sika.

Pour rappel, c’est le 23 août 2016 que ce groupe suisse avait officiellement annoncé l'ouverture de deux nouvelles succursales au Cameroun et à Djibouti. Cette implantation de Sika au Cameroun a notamment permis à cette entreprise « de participer à la réalisation de nombreux projets de construction de stades et structures d’hébergement, des centrales à béton, des sols en résine de plusieurs usines […] », a souligné Pedro Lopes, directeur général de Sika Cameroun.

Selon son directeur EMEA, Ivo Schadler, le groupe Sika a réalisé, au cours de cette année 2018,  « un résultat record, avec un chiffre d’affaires d’environ 7 milliards de francs suisses, et compte plus de 100 filiales sur tous les continents ».

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

23-08-2016 - Sika, le chimiste suisse du bâtiment, s’implante au Cameroun et à Djibouti  

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev