logoIC
Yaoundé - 20 avril 2019 -
Entreprises

En dépit des tensions de trésorerie, l’électricien camerounais Eneo revendique 35 milliards FCFA d’investissements en 2017

En dépit des tensions de trésorerie, l’électricien camerounais Eneo revendique 35 milliards FCFA d’investissements en 2017

(Investir au Cameroun) - Au cours de l’année 2017, Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, a investi sur son réseau la bagatelle de 35 milliards FCFA, apprend-on dans les états financiers officiels de l’entreprise.

Ce producteur et distributeur d’énergie électrique, contrôlé par le fonds d’investissement britannique Actis, a ainsi pu sécuriser la même enveloppe d’investissements qu’en 2016 (35,1 milliards FCFA), malgré « la situation tendue de la trésorerie de l’entreprise » sur l’année 2017, laquelle est consécutive, en partie, aux arriérés de payements de factures de clients d’envergure, au rang desquels l’on retrouve l’Etat.

Selon Eneo, 50 % des investissements réalisés au cours de l’année 2017 ont été orientés vers le réseau de distribution ; ce qui a conduit à une baisse globale de 30 % des énergies non distribuées et au branchement de 99 431 nouvelles familles et entreprises au réseau électrique.

Une partie importante des investissements a été affectée au segment de la production, avec des réalisations telles que la mise en service d’une nouvelle centrale d’une capacité de 10 MW dans la ville de Maroua, en août 2017 ; la poursuite du programme de réhabilitation de l’aménagement hydroélectrique de Song Loulou ; les travaux de réhabilitation à la centrale thermique d’Oyomabang…

Sur le segment transport, l’alimentation électrique de la ville de Yaoundé a été sécurisée, souligne Eneo, de même que des pylônes ont été réhabilités sur certaines lignes de transport du réseau, réputées stratégiques, etc.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

15-12-2017 - Sur une dette globale d’environ 100 milliards FCfa, l’Etat camerounais fait une avance de 15 milliards FCfa à l’électricien Eneo

20-10-2017 - Cameroun : la facture mensuelle de l’Etat auprès du concessionnaire du service public de l’électricité culmine à 2,9 milliards de FCfa

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n84: Avril 2019

Cacao : l’industrie de transformation a le vent en poupe

Entretien avec Louis-Paul Motazé, ministre des Finances



Business in Cameroon n74: April 2019

Cocoa: The transformation industry is thriving

Interview with Louis-Paul Motaze, minister of finances


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev