logoIC
Yaoundé - 15 novembre 2018 -
Entreprises

Cameroun : le milliardaire Nana Bouba procède à une redistribution des cartes au sein de son empire

Cameroun : le milliardaire Nana Bouba procède à une redistribution des cartes au sein de son empire

(Investir au Cameroun) - Nana Bouba (photo), 6ème fortune du Cameroun et 19ème en Afrique subsaharienne francophone avec un matelas financier de plus de 184 milliards de francs Cfa (310 millions de dollars), selon le classement Forbes Afrique, vient de procéder à une réorganisation de son empire, en remplaçant les DG à la tête des principales sociétés.

C’est ainsi que la holding Nana Bouba Group, société anonyme au capital de 10,5 milliards de francs Cfa, est désormais dirigée par un certain Abbo Amadou, tandis que les postes de DGA échoient à Mohamadou et Hamidou Nana Bouba, des membres de la famille du milliardaire.

Par ailleurs, ces deux derniers dirigeants héritent respectivement des postes de DG de la société Azur (48,5 milliards de chiffre d’affaires en 2013), une raffinerie des oléagineux au capital de 8,5 milliards de francs Cfa, qui produit du savon, de la margarine et des huiles végétales ; et de la Société alimentaire du Cameroun (Soacam), dotée d’un capital de 5,6 milliards de francs Cfa, qui contrôle la plus importante chaîne de distribution des produits de grande consommation au Cameroun. Fleuron du groupe Nana Bouba, Soacam a officiellement réalisé un chiffre d’affaires de 73,5 milliards de francs Cfa en 2013.

Dans le même temps, Nabo Beverage Company (Nabco), la société au capital de 2,5 milliards de francs Cfa qui a permis à l’industriel Nana Bouba de se lancer dans la production de boissons hygiéniques est désormais confiée à un certain Hamidou Adamou, auprès duquel veillera Abdoul Hakim Nana Bouba, un autre membre de la famille du milliardaire.

Déjà propulsé à la tête de la société Azur, Mohamadou Nana Bouba a également été nommé au poste de DG de Soacam Agro Industries (Sagri SA), une autre entreprise appartenant à Nana Bouba, et dotée d’un capital social de 500 millions de francs Cfa. Produisant du concentré de tomate de la marque Neima, cette société a réalisé un chiffre d’affaires d’un milliard de francs Cfa en 2013.

Pour l’heure, seule la société Berni SA, créée en 2012 et spécialisée dans la réalisation des travaux d’infrastructures, semble n’avoir pas été touchée par cette réorganisation au sein de l’empire Nana Bouba.

BRM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev