logoIC
Yaoundé - 11 décembre 2018 -
Entreprises

Cameroun : l’industriel Francis Nana Djomou investira 17,5 milliards FCfa pour produire des jus de fruits

Cameroun : l’industriel Francis Nana Djomou investira 17,5 milliards FCfa pour produire des jus de fruits

(Investir au Cameroun) - Elim Beverage and Food SA. C’est le nom de l’entreprise dans laquelle Francis Nana Djomou, promoteur de la firme de cosmétiques Biopharma, envisage d’investir 17,5 milliards de francs Cfa avec des partenaires espagnols. Ce projet vient d’être déclaré éligible au bénéfice des avantages prévus par la loi portant incitations à l’investissement privé au Cameroun, qui prévoit des exonérations fiscalo-douanières sur 5 à 10 ans, pendant les phases d’installation et de production des entreprises. 

Elim Beverage sera la seconde unité agro-alimentaire mise sur pied par l’industriel camerounais, Francis Nana Djomou, après l’unité de production du bouillon alimentaire de la marque «Jumbo», construite dans la ville de Douala. Elim Beverage devrait induire la création de 891 emplois dans le pays, apprend-on.

Outre la diversification de ses activités, avec notamment le lancement successif de deux entreprises agro-alimentaires, en plus de la cosmétique, Francis Nana Djomou est également dans une logique de conquête de nouveaux marchés. C’est ainsi qu’il projette par exemple d’ouvrir une filiale de Biopharma en Côte d’Ivoire, afin de se renforcer sur le marché ouest-africain.

Le leader du marché des cosmétiques au Cameroun, apprend-on, envisage également, sur le moyen terme, des implantations au Nigéria, la plus grande économie du continent, et en République populaire du Congo. A partir de Pointe-Noire, explique une source autorisée, les laboratoires Biopharma lorgnent sur les marchés de la RDC, de l’Angola et de certains pays de l’Afrique australe.

BRM

 

Lire aussi

23-02-2015 - Les entreprises camerounaises Biopharma et Himore Medical primées au Maroc

09-10-2014 - Le fabricant camerounais de produits cosmétiques Biopharma va ouvrir une filiale en Côte d’Ivoire

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev