logoIC
Yaoundé - 18 août 2022 -
Environnement

Le brasseur SABC et Redplast lancent 850 jeunes camerounais dans les villes pour collecter 650 tonnes de déchets

Le brasseur SABC et Redplast lancent 850 jeunes camerounais dans les villes pour collecter 650 tonnes de déchets

(Investir au Cameroun) - En partenariat avec le collecteur et recycleur de déchets Redplast, le groupe brassicole SABC, qui produit également les eaux minérales à travers sa filiale SEMC, a officiellement lancé, le 2 août 2021 à Douala, la 9e édition de l’initiative « vacances sans déchets plastiques ». A travers cette initiative, 850 jeunes garçons et filles recrutés sur la base du bénévolat sillonneront les artères et drains des villes de Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua, Limbé et Nkongsamba, afin de collecter les déchets en plastique. L’opération, qui s’achève le 3 septembre 2021, vise la collecte de 650 tonnes de déchets en un mois.

« Le groupe SABC, première entreprise citoyenne au Cameroun, a été choisi comme partenaire privilégié de cet événement pour son engagement en faveur de la protection de l’environnement. C’est pour nous à la fois un grand plaisir et un grand honneur de voir notre investissement dans le domaine de l’environnement reconnu. En tant que leader dans la production et la distribution de boissons en PET (bouteilles en plastique, NDLR), notre responsabilité est grande et nous l’avons compris depuis 2012, en prenant l’engagement à travers « Plastic Récup » de dire « Non » aux déchets plastiques qui sont une source non négligeable de pollution de nos cités et plus spécialement de nos drains. Aujourd’hui, avec nos partenaires Redplast et Namé Recycling, nous avons conclu un partenariat gagnant-gagnant, qui progressivement est en train de s’étendre sur le plan national à l’ensemble des mairies d’arrondissement, avec pour vocation le ramassage et le recyclage des bouteilles plastiques », explique Emmanuel de Tailly, le DG de la SABC.

A travers « vacances sans déchets plastiques », explique le leader du marché brassicole au Cameroun, le groupe SABC veut atteindre deux objectifs majeurs. D’abord au plan du développement durable, apprend-on officiellement, il s’agit pour cette entreprise d’assumer sa responsabilité et son leadership social dans le domaine de la protection de l’environnement. Ensuite, au plan socio-économique, il est question de « donner l’opportunité, pendant les vacances scolaires, aux élèves et étudiants, d’aller à la découverte des métiers de la collecte et du recyclage, avec la possibilité de susciter des vocations ».

Pour rappel, entre 2017 et 2020, le duo SABC-Namé Recycling revendique la collecte et le recyclage de 100 millions de bouteilles plastiques sur le territoire camerounais. « 100 millions de bouteilles plastiques correspondent à l’équivalent de 1 480 voitures polluantes retirées du trafic routier, ou à 7 700 tonnes de Co2 prélevés de l’atmosphère. Il y a donc véritablement lieu de s’en féliciter. Chaque bouteille retirée de l’environnement compte », commente Roblain Namegni, directeur général de Namé Recycling.

Ces actions de lutte contre la pollution, menés par le groupe SABC et ses partenaires, sont en droite ligne de la règlementation camerounaise, qui impose aux producteurs de déchets en plastiques de mettre en place des dispositifs de collecte et de recyclage, afin de protéger l’environnement. Mais, au-delà de la reglementation, ces actions contribuent à la réalisation des engagements pris par le Cameroun, au cours de la 21e Conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, en 2015. Au cours de ce rendez-vous de Paris (France), le gouvernement camerounais s’était engagé à réduire de 32% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2035.

BRM

Lire aussi:

10-02-2021 - En trois ans, le duo Sabc-Namé, a collecté et recyclé 100 millions de bouteilles plastiques au Cameroun

04-06-2021 - Le brasseur SABC enfile le costume d’éboueur à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement

marches-publics-jugee-frauduleuse-la-pratique-des-rabais-consentis-manuscrits-desormais-interdite-au-cameroun
La pratique des « rabais consentis » manuscrits qui consiste pour les soumissionnaires d’indiquer après l’ouverture des offres, dans leur acte...
le-brasseur-sabc-offre-des-couveuses-made-in-cameroun-a-8-hopitaux-pour-ameliorer-la-prise-en-charge-des-prematures
Le 16 août 2022, la SABC, l’entreprise leader du marché brassicole au Cameroun, a procédé à la remise de huit couveuses fabriquées localement à huit...
budget-le-cameroun-peine-a-tenir-compte-de-l-egalite-homme-femme-malgre-les-instructions-de-paul-biya
Dans sa récente circulaire relative à l’intégration et à l’évaluation de la budgétisation sensible au genre (c’est-à-dire qui tient en compte l’égalité...
rentree-scolaire-la-start-up-camerounaise-evo-solutions-lance-un-service-de-commande-et-de-livraison-de-manuels
En composant le numéro court 8098 sur son téléphone, il est désormais possible pour les parents d’élèves vivants dans les villes de Yaoundé et Douala...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev