logoIC
Yaoundé - 19 avril 2021 -
Environnement

L’Union européenne soutient le renforcement du cadre juridique sur le risque chimique au Cameroun

L’Union européenne soutient le renforcement du cadre juridique sur le risque chimique au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Des experts camerounais et européens évaluent du 15 au 22 mai à Yaoundé, le cadre juridique national sur le risque chimique lié aux installations classées et au transport des matières dangereuses en vue de son renforcement.

Selon la délégation de l’Union européenne à Yaoundé, cette initiative fournit un appui financier et technique au pays sur trois plans. Le premier est institutionnel à travers la mise en place d’une équipe nationale coordonnée par un point focal. Le second concerne le volet stratégique qui permet l’élaboration d’un plan d’action national. Le troisième quant à lui, est opérationnel par le biais de projets régionaux de renforcement de capacités.

Ces actions dotées d’un budget de 6 millions d’euros (environ 3,9 milliards FCFA) visent à renforcer les compétences et la coopération des différentes parties prenantes dans 10 pays d’Afrique de l’Ouest et Centre (Cameroun, Bénin, Côte d’Ivoire, Gabon, Liberia, Mauritanie, Sénégal, Sierra Leone et Togo). Elles ont été développées par les autorités compétentes de ces pays dans le cadre de l’Initiative de l’Union européenne des centres d’excellence pour la réduction des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC), lancée en 2010.

L’initiative NRBC a pour objectif la prévention, la préparation et la gestion d’après-crise des incidents chimiques. Ceux-ci peuvent être de nature criminelle (trafic, vol, prolifération, sabotage), accidentelle (catastrophes industrielles, traitement des déchets) ou naturelle (pandémies, etc.).

S.A

le-gicam-et-les-banques-veulent-un-assouplissement-de-la-reglementation-des-changes-en-vigueur-dans-la-cemac
La nouvelle règlementation des changes dans la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) a fait l’objet d’un échange, le...
le-document-annexe-de-la-loi-de-finances-2021-qui-passe-au-scanner-la-situation-de-la-remuneration-des-agents-publics-divise-l-administration-publique-en-11-sous-secteurs-se-partageant-les-340-987-emplois-publics-pour-lesquels-l-etat-a-debourse-80
Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organe en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, le volume global de la dette intérieure...
les-impayes-des-etats-fragilisent-financierement-la-commission-des-forets-d-afrique-centrale
Le Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) s’est réuni le 15 avril 2021, sous la présidence du ministre camerounais...
transfert-des-competences-huawei-etend-son-reseau-de-partenaires-au-cameroun-a-l-institut-africain-d-informatique
La filiale au Cameroun de l’équipementier chinois des télécoms Huawei a organisé le 14 avril 2021, sur le Campus de l’Institut africain d’informatique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev