logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Environnement

Le DG de la Socaver suggère à l’État des abattements fiscaux pour encourager le recyclage des déchets par les entreprises

Le DG de la Socaver suggère à l’État des abattements fiscaux pour encourager le recyclage des déchets par les entreprises

(Investir au Cameroun) - Le groupe brassicole SABC, auquel appartient la Société camerounaise de verrerie (Socaver), filiale dédiée à la production des emballages (casiers, bouteilles en verre et en plastique), recycle chaque année environ 100 000 tonnes d’emballages en plastique.

Cette statistique a été révélée le 15 novembre 2019 dans la capitale économique camerounaise, à l’occasion de l’inauguration d’une ligne de production de préformes (tubes servant à la production de bouteilles en plastique) à la Socaver.

Selon Emmanuel De Tailly, le DG de la Socaver et du groupe SABC en général, le leader du marché brassicole au Cameroun entend monter progressivement en régime au cours des prochaines années, de manière à pouvoir finalement recycler 80% des déchets en plastique produits dans le cadre de ses activités (les déchets de verre de Socaver, eux, sont recyclés à 100%).

Mais, pour y parvenir, le DG de la SABC et de Socaver sollicite le concours du gouvernement camerounais. En effet, au cours de l’allocution prononcée le 15 novembre 2019 à Douala, devant le ministre de l’Industrie, qui a présidé la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ligne de production de la Socaver, Emmanuel De Tailly a souhaité que le gouvernement clarifie la politique de recyclage des déchets produits par les entreprises industrielles.

De plus, ce dernier a suggéré à l’État camerounais de penser à encourager les entreprises qui ont déjà mis en place des mécanismes de recyclage des déchets, conformément à la règlementation en vigueur. Ces mesures d’encouragement pourraient prendre la forme d’abattements fiscaux, a précisé Emmanuel De Tailly.

Pour rappel, afin de recycler les bouteilles en plastique qui servent d’emballages à ses boissons gazeuses et aux eaux minérales produites par sa filiale SEMC, le groupe SABC a signé un partenariat avec la société Name Recycling. Ce partenariat consiste en la collecte et au traitement de ces emballages, de manière à produire des objets vendus aussi bien au Cameroun qu’en France.

BRM

anthony-same-st-digital-le-cloud-est-devenu-une-ressource-aussi-essentielle-aux-entreprises-que-l-electricite
Après avoir travaillé pour de grands groupes internationaux du numérique (Oracle, SAP, Microsoft, IBM…), l’informaticien camerounais a créé en avril 2017...
apres-les-operateurs-de-telephonie-mobile-les-startups-invitees-a-se-connecter-au-switch-national-camerounais
A l’occasion de la cérémonie officielle d’accession de la banque camerounaise Afriland First Bank, le 22 octobre, au switch national, la plateforme...
l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev