logoIC
Yaoundé - 19 avril 2021 -
Environnement

En une semaine, la douane a saisi 50 tonnes d’emballages non biodégradables dans la partie septentrionale du Cameroun

En une semaine, la douane a saisi 50 tonnes d’emballages non biodégradables dans la partie septentrionale du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Les éléments de la douane camerounaise ont procédé, le 16 avril 2020 dans la localité de Mbé, région de l’Adamaoua, à une saisie d’une cargaison de 30 tonnes d’emballages en plastique non biodégradables. Selon le quotidien gouvernemental Cameroon tribune, qui révèle l’information, ces emballages interdits étaient dissimulés dans des sacs contenant du piment et du thé.

Une semaine auparavant, apprend-on de la même source, une cargaison de 20 tonnes d’emballages du même type avait déjà été saisie dans cette partie du pays. Ce qui porte à 50 tonnes la quantité ainsi saisie en une semaine.

 Pour rappel, depuis le 1er avril 2014, la fabrication, l’importation et la commercialisation des emballages en plastique non biodégradables sont officiellement interdites sur l’ensemble du territoire camerounais. Mais, dans les marchés et les boutiques des quartiers, ces emballages non biodégradables n’ont pas encore disparu.

Pourtant, la décision prise par le gouvernement camerounais vise à protéger l’environnement, contre ces produits devenus nocifs. En effet, selon les statistiques du ministère de l’Environnement et de la Protection de la nature, les déchets en plastique représentent environ 10% des six millions de tonnes d’ordures produites chaque jour sur le territoire camerounais.

BRM

Lire aussi:

12-09-2017 - Cameroun : pour protéger l’environnement, Ismaël Essome fabrique des pirogues en recyclant des bouteilles en plastique

20-06-2017 - La société Name Recycling lance une unité de recyclage des déchets plastiques dans la capitale camerounaise

10-03-2015 - Cameroun : 3500 emplois pourraient être supprimés dans le secteur de la plasturgie en 2015

le-gicam-et-les-banques-veulent-un-assouplissement-de-la-reglementation-des-changes-en-vigueur-dans-la-cemac
La nouvelle règlementation des changes dans la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) a fait l’objet d’un échange, le...
le-document-annexe-de-la-loi-de-finances-2021-qui-passe-au-scanner-la-situation-de-la-remuneration-des-agents-publics-divise-l-administration-publique-en-11-sous-secteurs-se-partageant-les-340-987-emplois-publics-pour-lesquels-l-etat-a-debourse-80
Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organe en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, le volume global de la dette intérieure...
les-impayes-des-etats-fragilisent-financierement-la-commission-des-forets-d-afrique-centrale
Le Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) s’est réuni le 15 avril 2021, sous la présidence du ministre camerounais...
transfert-des-competences-huawei-etend-son-reseau-de-partenaires-au-cameroun-a-l-institut-africain-d-informatique
La filiale au Cameroun de l’équipementier chinois des télécoms Huawei a organisé le 14 avril 2021, sur le Campus de l’Institut africain d’informatique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev