logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Environnement

Marché du carbone : le Cameroun veut capter les financements dès l’année 2023

Marché du carbone : le Cameroun veut capter les financements dès l’année 2023

(Investir au Cameroun) - Le ministre des Finances, Louis Paul Motazé, a présidé le 25 octobre 2022 à Yaoundé, la capitale du Cameroun, un atelier de sensibilisation des acteurs de l’administration sur le marché du carbone, afin d’en faire une source de financements plus importante du budget de l’État, dès l’année 2023. « Il s’agit de faire l’état des lieux, d’interroger la situation à date et de proposer des palliatifs ou des thérapies, pour endiguer les carences et autres manquements constatés dans le processus d’adhésion de notre pays au marché du carbone », a expliqué le ministre Motazé (photo).

Le marché du carbone est un mécanisme qui permet d’échanger des droits d’émission de CO2 de la même manière que des titres financiers. Les pays ou les entreprises les moins pollueurs peuvent donc vendre leurs droits d’émission aux entités les plus pollueurs. Pays du bassin du Congo (2e massif forestier au monde après l’Amazonie en Amérique du Sud), le Cameroun peut effectivement faire valoir ses prétentions sur le marché du carbone.

Mais, a-t-on appris au cours de l’atelier du 25 octobre 2022, il faudra satisfaire certains préalables. Le plus urgent est la réalisation du bilan carbone du pays, qui permet de savoir la quantité de carbone stocké par le pays, suite à ses différentes actions de lutte contre les changements climatiques. Pour l’heure, apprend-on, ce bilan carbone, qui conditionne l’accès aux financements verts, n’est disponible que pour deux des cinq zones agroécologiques du pays.

BRM

Lire aussi :

11-11-2021-COP 26 : le Cameroun devient le premier pays au monde à intégrer la production du biochar dans sa stratégie climat

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev