logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2020 -
Finance

Jusqu’ici, la bourse unifiée de la Cemac cote 4 lignes d’actions, pour une capitalisation de moins de 150 milliards de FCFA

Jusqu’ici, la bourse unifiée de la Cemac cote 4 lignes d’actions, pour une capitalisation de moins de 150 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Au 31 juillet 2020, la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), basée à Douala, la capitale économique camerounaise, affiche une capitalisation de 149,5 milliards de FCFA, pour quatre entreprises inscrites à sa cote. Il s’agit des sociétés camerounaises SEMC, Socapalm, Safacam et de SIAT Gabon.

Ces chiffres, révélés au cours d’une récente rencontre virtuelle organisée par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) autour de la thématique de la dynamisation du marché financier unifié de la Cemac et de l’introduction des entreprises en bourse, montrent le caractère encore moribond de cette place boursière.

En effet, sur la ligne des actions, la capitalisation de la BVMAC atteint à peu près 1% du PIB du Cameroun, alors que celles des bourses du Nigeria et de l’Afrique de l’Ouest, basée en Côte d’Ivoire, atteignaient déjà respectivement 10 et 26% du PIB des pays concernés en 2018, selon l’Absa Africa Financial Markets Index, publié par l’Official Monetary and Financial Institution Forum.

Sur le compartiment des obligations, qui est beaucoup plus dynamique, 12 lignes sont cotées à la BVMAC, pour une capitalisation de 748,7 milliards de FCFA, apprend-on officiellement. Tous les indicateurs sus-mentionnés sont aux antipodes du plan d’action 2020 annoncé par Jean Claude Ngbwa, le directeur général de la BVMAC, au cours d’un atelier organisé fin 2019 à Libreville, la capitale gabonaise.

« La BVMAC a un plan d’action pour l’année 2020. Ce plan préconise d’atteindre une capitalisation minimum de 1 200 milliards de FCFA sur le compartiment actions avec l’hypothèse de six sociétés cotées à raison d’une par pays. Nous envisageons également d’atteindre une capitalisation minimum de 1 000 milliards de FCFA sur le compartiment obligations, toujours au cours de cette année 2020… », avait-il indiqué. À quatre mois de la fin de l’année 2020, le moins qu’on puisse dire est que ces objectifs sont loin d’être atteints.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

04-12-2019 - Jean Claude Ngbwa veut faire passer le ratio de capitalisation de la BVMAC de 0,15 à 10% en 5 ans 

vers-la-delivrance-des-permis-de-construire-en-ligne-au-cameroun
Au cours de la 11e session du Cameroon Business Forum (CBF), plateforme d’échanges entre le gouvernement et le secteur public, tenue le 22 octobre à...
le-cameroun-projette-de-reduire-de-100-000-a-5-000-fcfa-le-capital-minimum-pour-la-creation-des-sarl-des-mars-2021
La création des Sociétés à responsabilités limitées (Sarl) pourrait davantage être simplifiée au Cameroun si l’on s’en tient au plan d’actions...
la-bicec-multiplie-son-capital-par-4-pour-le-porter-a-49-milliards-de-fcfa
L’augmentation annoncée du capital de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale de la Marocaine Banque centrale...
les-exportations-de-bananes-au-cameroun-chutent-de-pres-de-19-500-tonnes-sur-les-9-premiers-mois-de-l-annee-2020
Entre janvier et septembre 2020, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté 136 048 tonnes au total, selon une compilation des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n102 Octobre 2020

Financement participatif Une solution pour les jeunes entrepreneurs


Serge Esso, le lobbyiste qui monte


Business in Cameroon n92: October-2020

Crowfunding A solution for young entrepreneurs


Serge Esso, rising lobbyist

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev