logoIC
Yaoundé - 26 septembre 2021 -
Finance

Le transporteur urbain de masse Stecy SA accusé de sous-traiter ses locaux et son matériel à un opérateur clandestin

Le transporteur urbain de masse Stecy SA accusé de sous-traiter ses locaux et son matériel à un opérateur clandestin

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué signé le 26 mai 2021 et rendu public ce 2 juin 2021, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibehe Massena, accuse la société de transport urbain de masse Stecy SA, de favoriser l’activité d’un opérateur de transport interurbain clandestin, en lui prêtant ses installations. Dénommée « Tourismo Express », cette nouvelle compagnie de transport rallie effectivement la ville de Douala depuis plusieurs mois, à partir de la base logistique de la société Stecy SA à Yaoundé.

« Une fois informé de cette violation flagrante des clauses du contrat de partenariat entre l’État du Cameroun et la Stecy SA (…), le ministre des Transports a saisi le directeur général de la Stecy, aux fins d’exiger la cessation immédiate de l’activité de cette compagnie clandestine dans les locaux de la société dont il a la charge. Cependant, en dépit de ce rappel à l’ordre, Tourismo Express continue d’exercer allègrement ses activités, au mépris de la règlementation en vigueur », explique le ministre des Transports. Ce dernier a aussitôt prononcé l’interdiction de cette compagnie, « sans préjudice des poursuites judiciaires éventuelles ».

Cette mesure du ministre Ngallé Bibehe participe à la lutte contre le transport clandestin au Cameroun, activité à laquelle s’adonnent de nombreux opérateurs économiques locaux. Dans le cadre de la croisade contre ce phénomène, le 4 mai 2021, le ministre des Transports avait déjà prononcé la suspension de 22 compagnies de transport interurbain exerçant sur le territoire national.

BRM

Lire aussi:

07-05-2021 - 22 compagnies de transport inter-urbain suspendues au Cameroun, pour exercice illégal des activités

18-07-2019 - Stecy SA, société de transport urbain de masse de Yaoundé, annonce la reprise partielle de ses activités

le-cameroun-veut-lever-275-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-des-titres-publics-de-la-beac-au-4e-trimestre-2021
Au cours du 4è trimestre 2021, le Trésor public camerounais va émettre sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), des titres...
10-milliards-de-fcfa-injectes-dans-88-plans-d-affaires-du-projet-de-developpement-de-l-elevage-a-fin-septembre-2021
Le Projet de développement de l’élevage (Prodel), financé en grande partie par la Banque mondiale (BM), vient de publier son bilan d’activités au cours...
vers-la-mise-de-clusters-filiere-banane-plantain-et-piscicole-autour-de-la-ville-industrialo-portuaire-de-kribi
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Ceinture agricole » autour de Kribi, ville au Sud-Cameroun abritant un complexe...
au-cameroun-les-exportations-du-gaz-naturel-liquefie-regressent-de-4-7-a-fin-juin-2021
Les exportations du gaz naturel liquéfié (GNL) effectuées par le Cameroun entre janvier et juin 2021 ont culminé à 591 974 tonnes, révèle l’Institut...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev