logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Finance

Produits Coca-Cola : comment Jacqueline Dongmo a levé les 50 milliards de FCFA investis dans son projet

Produits Coca-Cola : comment Jacqueline Dongmo a levé les 50 milliards de FCFA investis dans son projet

(Investir au Cameroun) - Les sodas de Coca-Cola produits par Coca-Cola Gracedom Bottling Company, entreprise créée par Jacqueline Dongmo pour reprendre le contrat d’embouteillage et de commercialisation des boissons gazeuses du géant américain au Cameroun, devraient être sur le marché cette fin d’année. Le début de la production, initialement prévu le 30 septembre 2022, a finalement été renvoyé. Dans l’usine de Kake, à une trentaine de kilomètres de Douala, l’heure devrait être aux derniers réglages.

Pour en arriver là, les actionnaires de cette entreprise (Jacqueline Dongmo, qui contrôle Gracedom Invest, et des privés camerounais) ont dû lever 50 milliards de FCFA pour l’installation de trois lignes de production des sodas de marques Coca-Cola, Fanta et Sprite et l’achat du matériel roulant pour la distribution des mêmes produits. Selon nos informations, cet argent a été mobilisé à travers un apport des actionnaires et des prêts bancaires contractés notamment auprès de la Commercial Bank Cameroun (CBC) et la BGFIBank Cameroun.

« Nous avons mis 20,5 milliards de FCFA dans le projet, soit 15,5 milliards en mars et 5 milliards en septembre », informe une source au sein de la direction de BGFIBank Cameroun. La filiale locale du groupe bancaire basé au Gabon a donc apporté 41% du financement total. Au regard de l’importance de son exposition, le président-directeur général du groupe, Henri-Claude Oyima, suit le projet. Il s’est d’ailleurs rendu à Kake au moins une fois, selon nos informations.

 « Secret professionnel »

Contactée, la CBC a refusé de dévoiler son apport financier. « Cette information relève du secret professionnel », a répondu sa direction. L’établissement de crédit contrôlé par l’État du Cameroun (98% du capital) affirme néanmoins avoir été à « la genèse du projet ». « La CBC entretient des relations commerciales avec la promotrice de Gracedom Invest depuis plus de 20 ans. C’est fort de ce partenariat historique que nous avons accompagné la mise en place d’une unité de production et commercialisation des jus et eaux minérales sous sa propre marque », raconte la banque camerounaise.

Après le partenariat avec Coca-Cola Company, le projet a été redimensionné. Initialement calibrée pour 20 000 bouteilles par heure, la capacité de production de l’usine a été relevée à 80 000 unités. Ce qui a fait passer l’investissement de 25 à 50 milliards de FCFA. « Le projet initial ayant été redimensionné avec une conséquence significative sur le montant global du financement à lever, la promotrice, fort de nos bonnes relations et consciente de notre expertise en matière de financements syndiqués, nous a donné mandat pour lever des fonds complémentaires », affirme le top management de la CBC.

La Commercial Bank Cameroun (CBC) et la BGFIBank Cameroun affirment avoir été séduites par la viabilité du projet et son impact socioéconomique (création de 3 000 emplois directs et indirects projetée). Coca-Cola Gracedom Bottling Company vise 7% de parts de marché des sodas sur la première année et 30% au bout de cinq ans, selon des confidences faites au magazine Jeune Afrique. Une telle perspective garantit, en effet, à ces établissements financiers de recouvrer leur argent avec les intérêts et les commissions qui vont avec.

Aboudi Ottou

Lire aussi :

11-07-2022-Commercialisation des produits Coca-Cola : après l’obtention de sa licence, Gracedom recrute des distributeurs

31-05-2022-Produits Coca-Cola : après Castel, Jacqueline Dongmo décroche le contrat de production et de distribution au Cameroun

04-04-2022 - Gracedom Invest prépare la construction d’une usine de production de jus de fruits, boissons et eau minérale à Kake

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev