logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Finance

Malgré la Covid-19, le bénéfice net de BGFI Cameroun devrait doubler en 2020 « grâce à l’engagement de son personnel »

Malgré la Covid-19, le bénéfice net de BGFI Cameroun devrait doubler en 2020 « grâce à l’engagement de son personnel »

(Investir au Cameroun) - Selon les données auxquelles Investir au Cameroun a eu accès, le bénéfice net de la filiale camerounaise du groupe bancaire panafricain BGFI Bank devrait atteindre un peu plus de 6 milliards de FCFA en 2020. Si cela se confirmait, ce serait une performance en hausse de 100% comparé aux 3,04 milliards de FCFA réalisés en 2019.

Contacté, le top management de cette institution bancaire n’a ni confirmé ni démenti l’information. « Nous ne sommes pas habilités à commenter nos résultats tant qu’au niveau du groupe ils n’ont pas été publiés. Mais je peux dire qu’en 2020 et malgré la Covid-19, nous avons su être résilients, grâce à un engagement maintenu de notre personnel, à qui je tiens à rendre hommage », a fait savoir le directeur général de BGFI Cameroun, Mahamat Abakal (photo).

La stratégie de présence effective sous surveillance médicale a permis à l’établissement financier de rester mobilisé sur la réalisation de ses objectifs. Dans cette logique, il serait parvenu à dépasser ses objectifs de performance sur presque tous les indicateurs. Les équipes de la banque d’entreprise, du recouvrement, et des investissements sur titres sont celles qui semblent le plus avoir été mobilisées.

La Covid-19 a créé une situation inédite pour les acteurs économiques et particulièrement des banques. Dans beaucoup de pays africains, le personnel des établissements financiers a dû se réinventer pour continuer d’être performant. La banque reste un métier de contact d’autant que pour discuter des projets de financement, les communications par internet ne sont pas souvent les plus rassurantes.

Il a donc fallu manœuvrer efficacement pour conserver la rentabilité des portefeuilles de clients. Plusieurs d’entre eux ont fait face à de contraintes financières et ne pouvaient pas toujours honorer leurs engagements. Mais dans le même temps, la pandémie a ouvert des opportunités sur d’autres segments de l’économie, permettant aux banquiers les plus avisés de pouvoir générer de l’activité.

Idriss Linge

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev