logoIC
Yaoundé - 26 mai 2020 -
Finance

Marché monétaire : pour la 1ère fois, le Cameroun émet des titres à 10 ans de maturité, pour lever 25 milliards FCFA

Marché monétaire : pour la 1ère fois, le Cameroun émet des titres à 10 ans de maturité, pour lever 25 milliards FCFA

(Investir au Cameroun) - Le fait est inédit sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad et RCA). Ce 6 mai 2020, pour la première fois depuis le lancement de ce marché en 2011, un pays de la Cemac, le Cameroun en l’occurrence, va émettre des obligations du Trésor assimilables (OTA) à 10 ans de maturité.

Grâce à cette émission historique, rémunérée à un taux d’intérêt de 7%, le Trésor public camerounais espère pouvoir mobiliser une enveloppe de 25 milliards de FCFA. Cette somme servira à compléter les 140 milliards de FCFA déjà mobilisés entre le 8 et le 29 avril 2020, dans le cadre d’un vaste programme visant à lever sur le marché monétaire, une enveloppe globale de 220 milliards de FCFA, pour le financement de projets d’infrastructures dans le pays.

De bonnes sources, l’émission d’OTA à 10 ans de ce 6 mai 2020 sera suivie par une autre portant cette fois-ci sur des OTA à 7 ans de maturité, pour un montant de 25 milliards de FCFA assorti d’un taux d’intérêt de 6,5%.

La boucle sera alors bouclée par un abondement (prorogation des souscriptions) de l’opération du 8 avril 2020 sur les OTA à 5 ans de maturité, rémunérés à 5,7%. Au moyen de cet abondement, le gouvernement camerounais espère mobiliser 30 milliards de FCFA de plus. Selon nos sources, les deux dernières opérations susmentionnées devraient se dérouler au mois de juin 2020, et permettront, au final, de réunir les 220 milliards de FCFA sollicités.

De sources internes au ministère des Finances, parallèlement à l’opération de ce 6 mai 2020 sur les OTA, le Cameroun poursuit, ce même jour, sa mobilisation de ressources de court terme (permettant généralement de régler les problèmes ponctuels de trésorerie, NDLR) sur le marché monétaire, avec une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) à 26 semaines de maturité, pour un montant de 20 milliards de FCFA.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

30-04-2020 - Malgré la concurrence du Gabon et du Congo, le Cameroun emporte la confiance des investisseurs sur le marché monétaire

 09-04-2020 - À la recherche de 220 milliards de FCFA, le Cameroun sécurise une 1ère enveloppe de 71 milliards de FCFA

investissements-au-cameroun-4000-milliards-de-fcfa-de-projets-dans-le-pipe-depuis-2014-pour-74-000-emplois-projetes
Rendu au mois de mai 2020 courant, l’Agence de promotion des investissements (API), qui implémente la loi de 2013 portant incitations à l’investissement...
le-syndicat-des-employes-de-viettel-cameroun-programme-une-greve-illimitee-des-le-7-juin-2020
Le Syndicat national autonome des travailleurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Syntic) a déposé un préavis de grève...
sasel-veut-investir-5-milliards-de-fcfa-pour-doubler-la-capacite-de-production-du-sel-dans-son-usine-de-douala
La Société africaine de sel (Sasel) ambitionne d’étendre son usine située dans la zone industrielle de Bonabéri à Douala, la capitale économique du...
israel-multiplie-ses-contacts-au-cameroun-en-vue-d-investir-dans-le-secteur-de-l-eau-potable
Isi Yanouka, le tout nouvel ambassadeur d’Israël au Cameroun, a rencontré le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, le 18 mai 2020 dans la capitale...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev