logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Finance

Le Camerounais Albert Zeufack nommé économiste en chef de la région Afrique à la banque mondiale

Le Camerounais Albert Zeufack nommé économiste en chef de la région Afrique à la banque mondiale

(Investir au Cameroun) - Le Vice-président de la banque mondiale pour la région Afrique, le Sénégalais Makhtar Diop, vient de nommer le Camerounais Albert G. Zeufack au poste d’économiste en chef de cette institution pour la région Afrique, a-t-on appris dans un communiqué officiel. Cet économiste camerounais, qui a été choisi au terme d’un processus très concurrentiel, a précisé la banque mondiale, prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 1er mai 2016.

M. Zeufack est entré à la banque mondiale en Janvier 1997. Depuis lors, apprend-on, il a occupé divers postes, y compris en collaboration externe. C’est à ce titre qu’il a été, entre 2008 et 2012, directeur de la recherche et de l'investissement pour Khazanah Nasional Berhad, un fonds souverain basé à Kuala Lumpur, en Malaisie.

A son nouveau poste, explique la banque mondiale dans son communiqué, «les trois premières priorités de M. Zeufack seront de fournir l'orientation intellectuelle et stratégique pour les travaux d'analyse au niveau national et sectoriel dans la région Afrique ; superviser la production et la diffusion de la recherche de pointe régionale ; et collaborer avec des partenaires extérieurs sur le programme régional de recherche».

Titulaire d’un Doctorat en économie de l’Université de Clermont- Ferrand, Albert G. Zeufack a ensuite enseigné l'économie et économétrie appliquée dans cette institution universitaire française. Membre du Conseil consultatif sur la gouvernance des ressources naturelles et du Réseau des Nations unies sur le développement durable, cet économiste camerounais est auteur de nombreuses publications dans des revues universitaires.

BRM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev