logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Finance

Bvmac : avec 52% des titres échangés, Socapalm, filiale de Socfin, domine le marché des actions en 2021

Bvmac : avec 52% des titres échangés, Socapalm, filiale de Socfin, domine le marché des actions en 2021

(Investir au Cameroun) - Selon le rapport 2021 de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac), la Société camerounaise des palmeraies du Cameroun (Socapalm), filiale du Luxembourgeois Socfin, a dominé le compartiment actions du marché boursier de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad).

Sur ce marché, apprend-on, la Socapalm occupe la première place avec 52,08% du volume total de titres échangés et 55% de la valeur totale transigée en 2021. Malgré la dégradation de son taux de cotation qui est passé de 33 séances cotées en 2020 à 22 en 2021, indique la Bvmac, la Socapalm a réalisé un volume de 7164 titres échangés en 2021 contre 6814 en 2020. Suite à la forte demande de titres constatée à partir de septembre 2021, le cours de Socapalm a augmenté progressivement et a clôturé la séance du 31 décembre 2021 à 27 200 FCFA.

Les autres titres ont connu des fortunes diverses. Ainsi, l’action de la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) a été stable tout au long de l’année 2021. Le cours d’ouverture en début d’année est resté le même que celui à la clôture, soit 47 000 FCFA. Toutefois, la Bvmac note une baisse de l’attrait à ce titre. En effet, seuls 9 sur les 98 séances de cotation en 2021 ont concerné la SEMC.

Avec un cours d’ouverture de 21 433 FCFA, le titre Safacam a connu une baisse progressive de sa valeur de 13,92% tout au long de l’année due à l’augmentation de l’offre de titres sur le marché et a clôturé la séance du 31 décembre 2021 à 18 450 FCFA. Toutefois, l’on note une hausse du taux de cotation. Il se situant à 27 séances en 2021 contre 5 en 2019. En termes de liquidité, Safacam a accusé un rebond important des quantités échangées, soit 6 080 titres en 2021 contre 138 titres l’année précédente.

Pour la microfinance La Régionale, première société du secteur financier cotée à la Bourse, son cours d’ouverture était fixé à 42 000 FCFA. Suite à la forte demande des titres La Régionale au mois de décembre, apprend-on, son cours a augmenté et s’est fixé à 43 260 FCFA à la clôture de séance de cotation du 31 décembre 2021. En termes de liquidité, 298 titres ont été échangés pour un montant total de 12,546 millions de FCFA.

Le dernier titre de la bourse, SIAT, est pratiquement demeuré inchangé en se situant à fin 2021 à 28 500 contre 28 500 FCFA à fin 2020. Soit une performance quasiment nulle.

S.A.

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev