logoIC
Yaoundé - 30 novembre 2020 -
Finance

En octobre dernier, le Cameroun a payé plus de 9 milliards de FCfa sur son emprunt «ECMR 5,5% net 2016-2021»

En octobre dernier, le Cameroun a payé plus de 9 milliards de FCfa sur son emprunt «ECMR 5,5% net 2016-2021»

(Investir au Cameroun) - La Caisse autonome d’amortissement (CAA), le gestionnaire de la dette publique au Cameroun, annonce que l’Etat a mis en paiement, depuis le 18 octobre 2017, une enveloppe d’un peu plus de 9 milliards de francs Cfa, au titre du remboursement de son emprunt obligataire «ECMR 5,5% net 2016-2021».

4ème emprunt obligataire de l’histoire des finances publiques camerounaises, l’emprunt «ECMR 5,5% net 2016-2021», lancé le 20 septembre 2016, pour mobiliser une enveloppe de 150 milliards de francs Cfa, a été souscrit à 115,43% par les investisseurs.

En quête de financements dans le cadre de la réalisation de son vaste programme d’investissements dans les infrastructures, lancé en 2012, l’Etat camerounais avait sollicité et obtenu du régulateur du marché financier local, une surallocation qui lui a finalement permis d’empocher l’enveloppe globale de 165 milliards de francs Cfa proposée par les souscripteurs.

Arrangé par le consortium Afriland First Bank, EDC investment Corportation et Société générale du Cameroun, cet appel public à l’épargne a permis de financer partiellement des projets dans les domaines des routes, de l’approvisionnement en eau potable et de l’électrification.

Au nombre de ces projets, on peut mentionner l’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et de ses environs à partir du fleuve Sanaga (61,5 milliards de FCfa) ou encore les travaux de construction du port de Kribi (16 milliards de FCfa).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

19-10-2016 - Les investisseurs locaux et équato-guinéen superstars de l’emprunt obligataire de 150 milliards de FCfa de l’Etat camerounais

18-10-2016 - Le régulateur du marché financier camerounais autorise une surallocation de l’emprunt obligataire de l’Etat, à 165 milliards de FCfa

pour-eviter-des-insuffisances-dans-la-maturation-des-projets-le-gicam-propose-de-creer-l-agence-generale-de-grands-travaux
A l’occasion de la rencontre, ce 27 novembre à Douala, entre le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, et le Groupement...
a-fin-novembre-2020-les-travaux-de-l-usine-de-pied-du-barrage-de-lom-pangar-30-mw-a-l-est-du-cameroun-executes-a-23
De passage à l’Assemblée nationale le 25 novembre dernier, Joseph Dion Ngute, le Premier ministre s’est exprimé sur le projet de construction de l’usine...
deux-ans-apres-l-echeance-tous-les-925-milliards-fcfa-du-plan-d-urgence-triennal-ne-sont-toujours-pas-consommes
En présentant le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2021, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a...
qualite-de-service-l-etat-du-cameroun-fixe-dix-nouveaux-indicateurs-de-performance-a-l-electricien-eneo
On en sait un peu plus sur le contenu des annexes 2 et 3 de l’avenant numéro 3 à la convention de concession liant l’État du Cameroun à Eneo...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev